22 juillet 2011 / 06:30 / dans 6 ans

LEAD 3-Eurotunnel craint une recapitalisation de SeaFrance

* Prévoit une hausse son Ebitda 2011 comparé aux E336 mlns de 2010

* Ebitda +37% à E389 mlns au S1, CA +22% à E396 mlns

* Résultat net E2 mlns contre perte au S1 2010

* Comptabilisation d‘indemnités liées à l‘incendie de 2008

(Actualisé avec précisions, cours)

par Cyril Altmeyer

PARIS, 22 juillet (Reuters) - Eurotunnel (GETP.PA) a annoncé vendredi prévoir une amélioration de sa marge d‘exploitation (Ebitda) en 2011 mais s‘est dit inquiet d‘une éventuelle recapitalisation de la compagnie maritime SeaFrance au second semestre.

L‘opérateur du tunnel sous la Manche a renoué sur le semestre avec un bénéfice net au lieu d‘une perte un an plus tôt et son PDG Jacques Gounon a dit espérer être “à l’équilibre ou un peu mieux” sur l‘ensemble de l‘année.

Le groupe a amélioré de 37% son Ebitda et de 22% son chiffre d‘affaires à la faveur d‘une amélioration de son trafic, renouant avec ses niveaux de parts de marché historiques, avec 48-50% du marché dans le transport de voitures, ainsi que 37% pour les camions mais dans un marché qui se réduit.

“Je souhaite rester prudent vis-à-vis d‘un deuxième semestre dont on ne sait pas trop quel va être l‘environnement économique”, a-t-il cependant dit lors d‘une conférence téléphonique, citant notamment la conjoncture en Grande-Bretagne et la faiblesse de la livre contre l‘euro.

“La vraie incertitude, celle qui peut déstabiliser le trafic transmanche, est la recapitalisation éventuelle de SeaFrance (...), qui consisterait à une injection massive de capitaux publics pour maintenir en vie un canard boiteux”, a-t-il ajouté.

SeaFrance n’était pas immédiatement disponible pour commenter.

INDEMNITÉS

La Commission européenne a annoncé fin juin qu‘elle allait examiner un projet de recapitalisation à hauteur de 223 millions d‘euros de la compagnie maritime transmanche SeaFrance par la SNCF, sa maison mère. [ID:nLDE75L13Q]

La SNCF a annoncé en septembre 2010 son intention de vendre SeaFrance, qui a vu son chiffre d‘affaires chuter de 14% à 151 millions d‘euros, avec une perte opérationnelle creusée à 18 millions.

Au premier semestre, Eurotunnel a notamment comptabilisé pour 30 millions d‘euros d‘indemnités d‘assurances à la suite d‘un incendie survenu en septembre 2008 dans le tunnel sous la Manche.

Le groupe, qui continue à négocier avec ses assureurs sur le montant final de son indemnisation, a franchi une étape décisive avec le retrait en juin de la plainte déposée contre eux par Eurostar et la SNCF. (voir [ID:nLDE75J09N])

“Nous avons des négociations en cours d‘autant plus longues et difficiles que les parties essaient d‘arriver au meilleur chiffre en ce qui les concerne. Cela va prendre du temps”, a dit Jacques Gounon.

Eurotunnel, qui a déjà perçu 223 millions d‘euros, réclame 280 millions.

Le groupe a ramené a son endettement net à 3,7 milliards d‘euros au 30 juin, contre 4,2 milliards en 2007 au moment de la restructuration de sa dette.

L‘action Eurotunnel variait peu (+0,09%) à 7,636 euros vers 11h05 à la Bourse de Paris vendredi, donnant une capitalisation de 4,03 milliards d‘euros. Elle a gagné 16% depuis le début de l‘année, après avoir quasiment stagné en 2010 (+0,6%).

Edité par Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below