21 juillet 2011 / 06:44 / dans 6 ans

LEAD 1 Roche relève ses prévisions de BPA pour 2011 après son S1

ZURICH, 21 juillet (Reuters) - Roche Holding AG ROG.VX a relevé jeudi ses attentes de bpa pour l‘exercice en cours après un premier semestre 2011 marqué par des chiffres en demi-teinte.

Le laboratoire bâlois explique dans un communiqué qu‘il revoit à la hausse les prévisions de croissance de son bénéfice par titre prévisionnel rapporté aux activités de base (core), en la fixant à environ 10% en monnaies locales pour 2011,

Le bénéfice par action a affiché lors des six premiers mois une baisse de 4% à 6,68 francs, mais il enregistre une hausse de 10% en monnaie locale.

Le groupe prévoit également d‘augmenter le dividende sur la base de l‘augmentation du bénéfice par titre, comptant maintenir au moins le versement au niveau de celui de l‘exercice précédent.

Roche a sinon confirmé ses attentes de ventes pour l‘ensemble de l‘année, anticipant une croissance pour le groupe et sa division Pharma dans le bas de fourchette à un chiffre en excluant le Tamiflu, anticipant une progression au même rythme que le marché.

La division Diagnostics devrait en revanche croître plus rapidement que le marché grâce à la poursuite des lancements de nouveaux produits.

Roche a également confirmé qu‘il allait réaliser des économies annuelles de 1,8 milliard de francs suisses en 2011 et de 2,4 milliards de francs à fin 2012 dans le cadre de son initiative Operational Excellence.

Au premier semestre, les ventes ont reculé de 12% à 21,67 milliards, mais elles restent stables en monnaie locale.

Le groupe n‘a pas échappé à l‘affermissement du franc suisse qui a un impact significatif mais cet effet a cependant pu être atténué par le fait que la majorité des coûts est générée hors de Suisse.

Le chiffre d‘affaires de la division Pharmaceutique s‘est contracté de 13% à 16,81 milliards et de 1% en monnaie locale tandis que les ventes de la division Diagnostiques ont fondu de 8% à 4,86 milliards mais grimpé de 5% en monnaie locale.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un chiffre d‘affaires de 22,17 milliards, dont 17,2 milliards pour la division Pharmaceutiques et 4,97 milliards pour la division Diagnostiques.

Le bénéfice net consolidé a reculé de 5% à 5,3 milliards de francs, mais enregistré une progression de 10% en monnaie locale, dépassant les attentes des marchés qui le voyaient à 5,08 milliards.

Pascal Schmuck

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below