21 juillet 2011 / 06:18 / il y a 6 ans

LEAD 2-Plastic Omnium table sur des comptes 2011 en forte hausse

* CA de E2 mds (+33%) et RN de E91,4 mlns (+26,4%) au S1

* Impact plus limité qu‘attendu du Japon

* L‘action gagne près de 5%

(actualisé avec commentaires d‘analyste et de trader, cours de Bourse, valorisation)

PARIS, 21 juillet (Reuters) - Plastic Omnium (PLOF.PA) a déclaré jeudi tabler sur des résultats annuels 2011 “en forte progression”, après avoir vu ses ventes bondir et sa marge opérationnelle s‘améliorer très légèrement au premier semestre.

L’équipementier automobile, spécialiste des composants en plastique comme les blocs avant et arrière de voiture et les réservoirs, a publié un résultat net semestriel de 91,4 millions d‘euros, en progression de 26,4%, pour un chiffre d‘affaires de 2 milliards d‘euros (+33%).

“Cette surperformance par rapport à la production automobile mondiale traduit le renforcement de la présence industrielle dans des zones à forte croissance, la diversification du portefeuille clients et le succès des offres innovantes en matière de réduction des émissions et d‘allègement du véhicule”, explique Plastic Omnium dans un communiqué.

Sa marge opérationnelle s‘est améliorée de 0,1 point, à 7,4%, au premier semestre.

A 10H00, l‘action Plastic Omnium bondissait de 4,93%, à 24,69 euros, portant ses gains à près de 40% depuis le début de l‘année, dans une capitalisation boursière de 1,3 milliard d‘euros.

“Les chiffres sont de bonne qualité et ils ont annoncé une belle guidance pour l‘année, ce qui alimente la hausse du titre”, a déclaré un trader basé à Paris.

Dans une note, un analyste de CM-CIC dit quant à lui envisager un relèvement d‘estimations et d‘objectif de cours sur le titre, qu‘il estime néanmoins comme étant aujourd‘hui bien valorisé, justifiant sa recommandation de “conserver”.

Selon la base des données du consensus Reuters I/B/E/S, l‘action s’échange à 7,8 fois le bénéfice net par action attendu pour 2011.

Le PDG du groupe, Laurent Burelle, a en outre fait état dans une interview à BFM radio d‘un impact finalement beaucoup plus limité que prévu de la catastrophe japonaise sur la production automobile mondiale.

Voir aussi :

Le communiqué : link.reuters.com/xak72s

Marie Mawad et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gwénaelle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below