20 juillet 2011 / 16:08 / il y a 6 ans

LEAD2-Ubisoft-Un T1 meilleur que prévu, soutien à la marge brute

* CA de E103 mlns au T1, supérieur à la prévision du groupe

* Objectif de CA de E99 mlns au T2

* Confirmation des prévisions pour l‘exercice

(Actualisé avec conférence téléphonique)

PARIS, 20 juillet (Reuters) - Ubisoft (UBIP.PA) a annoncé mercredi que ses ventes meilleures que prévu au premier trimestre devraient soutenir sa marge brute, quelques jours après avoir été fortement pénalisé en Bourse par des inquiétudes sur sa rentabilité future.

L’éditeur français de jeux vidéo a publié un chiffre d‘affaires de 103 millions d‘euros au premier trimestre 2011-2012 (-36%), supérieur aux 90 millions qu‘il avait indiqué viser.

Les analystes s‘attendaient à ce que les ventes du début d‘année dépassent la prévision du groupe, mais s‘inquiétaient plutôt des perspectives, surtout en terme de marges.

“Cette tendance initiale positive sur le back-catalogue (...) soutient l‘amélioration attendue de la marge brute”, a commenté le PDG du groupe, Yves Guillemot, dans un communiqué, citant les performances des jeux déjà commercialisés, notamment du titre vedette “Assassin’s Creed”, au premier trimestre.

“Nous sommes très satisfaits de la marge brute de ce trimestre. Nous pensons que c‘est une bonne indication et quelque chose de positif pour l‘ensemble de l‘exercice”, a ajouté Alain Martinez, le directeur financier du groupe, lors d‘une conférence téléphonique.

Il a précisé que la marge brute du premier trimestre s’était inscrite en amélioration par rapport à un an plus tôt.

Pour 2011-2012, qui clôture fin mars, Ubisoft continue de viser un chiffre d‘affaires compris entre 1,04 et 1,08 milliard d‘euros, ainsi qu‘un résultat opérationnel courant entre 40 et 60 millions. Il table pour le deuxième trimestre sur des ventes de 99 millions d‘euros, stables par rapport à l‘année précédente.

Lundi, l‘action Ubisoft a chuté de 15%, à 5,43 euros, alors que Natixis a abaissé son objectif de cours sur le titre, pour viser désormais 5 euros et non plus 6 euros.

Le titre est remonté à 5,91 euros mardi et a clôturé mercredi à 5,92 euros, mais continue de céder le quart de sa valeur depuis le début 2011. (voir [ID:nLDE76H16C] et [ID:nLDE76I0EA])

Le groupe a tardé à s‘adapter à la nouvelle donne du secteur, dans lequel les jeux en ligne ont explosé, les ‘geeks’ se sont recentrés sur quelques titres à succès et la crise s‘est fait sentir sur la demande des joueurs occasionnels, estiment des analystes. [ID:nLDE75N1BN]

Ils sont nombreux à prédire qu‘il faudra attendre l‘arrivée de la nouvelle génération de consoles de jeux, probablement pas avant 2013, pour voir le titre rebondir.

Pour le communiqué : [ID:nHUGCIDTDa]

Marie Mawad, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below