9 mai 2011 / 09:26 / dans 7 ans

LEAD 1 Vilmorin vise une croissance 2010-11 de 8%, Huige s'en va

* Objectif annuel revu en hausse au vu du T3

* Vilmorin vise une marge de 13% en 2010-2011, et d‘au moins 10% hors produits exceptionnels

* Emmanuel Rougier va succéder à Adrian Huige

(Actualisé avec présentation et cours de Bourse)

PARIS, 9 mai (Reuters) - Vilmorin (VILM.PA) a revu lundi en légère hausse sa prévision de chiffre d‘affaires annuel après un troisième trimestre marqué par un démarrage d‘activité très précoce en raison de la météo, et annoncé le départ de son directeur général délégué, le néerlandais Adrian Huige, pour des motifs personnels.

Le quatrième semencier mondial vise désormais une hausse de plus de 8% de son chiffre d‘affaires consolidé sur l‘exercice qui s‘achèvera fin juin, alors qu‘il tablait jusqu’à présent sur plus de 7%.

Dans une présentation, le groupe a précisé attendre une croissance de 10% à données comparables dans l‘activité grandes cultures, et de 8% dans l‘activité potagère. Il a ajouté que le séisme au Japon n‘avait pas eu d‘impact sur son activité locale de semences, qui représente environ 7% du chiffre d‘affaires total du groupe, mais que la radioactivité émise par la centrale de Fukushima pourrait accentuer le transfert de la production de légumes vers le Sud de l‘archipel.

Vilmorin a également annoncé qu‘Adrian Huige, 62 ans, directeur général délégué du groupe depuis 2007, avait souhaité renoncer à ses fonctions pour des raisons personnelles, mais qu‘il conserverait une mission de conseiller auprès du conseil d‘administration ainsi que la présidence de certaines filiales du groupe.

C‘est l‘actuel directeur général opérationnel, Emmanuel Rougier, qui lui succédera à compter du 1er juillet. Âgé de 59 ans, il est entré chez Vilmorin en 1997.

SOLIDE DEMANDE EN MAÏS

Le groupe vise par ailleurs une marge opérationnelle de 13% sur l‘ensemble de l‘exercice, contre 10,3% en 2009-2010, une amélioration surtout imputable à des éléments non récurrents - plus-values sur cessions d‘actifs et de participations. Si l‘on ôte ces éléments, l‘objectif annuel revient à au moins 10%.

A fin mars, le chiffre d‘affaires ressortait en hausse de 17,1% à 885,2 millions d‘euros, soit +12,3% à devises et périmètre comparables. Au troisième trimestre, le plus important de l‘année pour l‘activité du groupe, les grandes cultures en Europe ont notamment enregistré une forte croissance en semences de maïs dans un contexte de précocité de la campagne commerciale en raison des conditions météorologiques actuelles.

Les cours des céréales ont flambé depuis le second semestre 2010 à cause de la météo et du niveau de demande des importateurs, propulsant au passage les futures US sur le maïs Cc1 à des plus hauts records début avril. Cette tendance encourage les cultivateurs à acheter des semences de maïs et des engrais.

“Sur le quatrième trimestre, la réalisation (des) objectifs (annuels) restera toutefois pour partie dépendante de la confirmation des progressions des surfaces de production de maïs en particulier en Amérique du Nord”, a précisé Vilmorin dans un communiqué.

Vers 11h15, l‘action Vilmorin progresse de 1,45% à 87 euros, donnant une capitalisation boursière de l‘ordre de 1,5 milliard d‘euros.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below