4 mai 2011 / 07:06 / dans 7 ans

LEAD 2 CGG Veritas pénalisé au T1 par le marché du pétrole

* Résultat opérationnel de 23 millions de dollars au T1

* CA de 728 millions de dollars

* Carnet de commande de 1,22 milliard de dollars

* Le plan a progressé au T1

* L‘action se redresse après une baisse initiale

(Actualisé avec commentaires d‘analystes et précisions)

PARIS, 4 mai (Reuters) - CGG Veritas (GEPH.PA) a publié mercredi des résultats du premier trimestre pénalisés par le contexte de marché du pétrole et du gaz ainsi que par les évènements géopolitiques.

Le faible taux d‘utilisation de ses navires du spécialiste des services et équipements géophysiques pour l‘industrie pétrolière a été contrebalancé par les bonnes performances de Sercel, filiale spécialisée dans la production de matériels géophysiques.

L‘entreprise, qui a souffert l‘année dernière du moratoire imposé dans le golfe du Mexique après l‘explosion d‘un puits exploité par BP (BP.L), a dévoilé fin 2010 un plan qui doit lui permettre d‘améliorer sa rentabilité. (voir [ID:nLDE6BF07C])

“Au cours du premier trimestre, la mise en oeuvre (de ce plan) a bien progressé”, indique la société dans un communiqué, tout en mentionnant que son programme de réduction des coûts “se déroule comme prévu mais reste exposé à la hausse du prix du fuel et à la faiblesse du dollar”.

Cité dans le communiqué, Jean Georges Malcor, le directeur général de CGGVeritas, déclare que le groupe maintient “ses objectifs de génération de trésorerie et d‘amélioration de performance tout en continuant à positionner le groupe pour bénéficier pleinement de la reprise progressive du marché sismique à partir du deuxième semestre”.

BAISSE DE LA DETTE

En Bourse, l‘action a réagi par un recul initial de plus de 3% mais vers elle s‘est par la suite redressée, affichant à 10h20 un gain de 0,64% à 23,595 euros, dans une capitalisation boursière de près de 3,58 milliards d‘euros.

Christine Ropert, analyste chez Gilbert Dupont, observe que les résultats du premier trimestre atteignent “un nouveau point bas de rentabilité” et que le carnet de commandes du groupe est en baisse de 16% par rapport au 1er janvier, mais relève que “l‘attrait de l‘offre haut de gamme du groupe est confirmée”. Elle maintient son conseil d‘acheter la valeur.

Chez CM-CIC Securities, Jean-Luc Romain note que les résultats sont “légèrement en deçà des attentes du consensus”, mais souligne que dans un “contexte de marché (qui) reste difficile, CGG fait état de bonnes prises de commandes et poursuit la mise en oeuvre de son plan d‘amélioration opérationnelle”.

Au premier trimestre, CGG Veritas a enregistré un résultat opérationnel de 23 millions de dollars (15,5 millions d‘euros), contre 37 millions un an plus tôt, tandis que sa perte nette s‘est chiffrée à 37 millions (contre un bénéfice d‘un million), incluant des frais de refinancement non récurrents de 25 millions.

Le chiffre d‘affaires du groupe s‘est élevé à 728 millions de dollars, en hausse de 5% d‘une année sur l‘autre.

Le carnet de commandes s’élevait au 1er avril 2011 à 1,22 milliard de dollars “dans un marché qui devrait se renforcer progressivement”.

La baisse des résultats du groupe a été limitée par les bonnes performances de Sercel qui a enregistré un résultat opérationnel de 95 millions de dollars.

Enfin, la dette nette de CGG Veritas s’élevait 1,444 milliard de dollars, contre 1,536 milliard enregistré fin 2010. Le ratio “dette nette sur capitaux propres” est ainsi passé de 41% à fin décembre 2010 à 38% au 31 mars 2011.

* Le communiqué de CGG Veritas :

here

Benjamin Mallet et Noelle Mennella, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below