22 février 2011 / 11:33 / dans 7 ans

LEAD 1 Sopra-Amélioration de la marge et du CA attendue en 2011

* Marge opérationnelle 10,0% en 2010, contre 9,0% attendus

* CA de E1,170 md, en croissance organique de 6,2%

* Vote des actionnaires au T2 sur le projet de cotation d‘Axway

* Le titre perd 2% sur des prises de bénéfices

(Actualisé avec conférence de presse, réactions d‘analystes et cours de Bourse)

PARIS, 22 février (Reuters) - Sopra (SOPR.PA) a annoncé mardi tabler pour 2011 sur une croissance organique et une “légère” amélioration de sa marge opérationnelle courante, après avoir dépassé ses objectifs et les attentes du marché en 2010.

Le groupe de conseil et de services informatiques a par ailleurs confirmé qu‘un vote des actionnaires serait organisé au deuxième trimestre concernant le projet de cotation de sa division de logiciels Axway.

Le titre perdait toutefois 2,4% à 70,26 euros en milieu de journée sur des prises de bénéfices.

“Le titre a beaucoup surperformé depuis deux ou trois semaines”, indique un analyste basé à Paris, selon lequel de nombreux intervenants ont “joué” le titre en anticipant l‘annonce de bons résultats.

Un autre analyste souligne de son côté que le marché est pénalisé par les incertitudes sur la situation au Proche-Orient, ce qui favorise les prises de bénéfices, en particulier sur les valeurs cycliques.

Entre le 16 et le 21 février, l‘action Sopra a bondi de 3,9% alors que l‘indice paneuropéen du secteur de la technologie .SX8P a perdu dans le même temps 2,0%.

Sopra, dont les principaux concurrents sont Capgemini (CAPP.PA), Logica LOG.L et Accenture (ACN.N), a dépassé les attentes du marché en 2010 grâce à la solide performance enregistrée en France et au redressement de ses activités d‘intégration de système en Europe.

La SSII a dégagé une marge opérationnelle courante de 10,0%, contre 7,6% en 2009 et 9,0% attendus par le marché.

Son chiffre d‘affaires s’établit à 1,170 milliard d‘euros, contre 1,154 milliard attendu en moyenne par les analystes selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Il signe une progression de 6,2% en données organiques, dépassant l‘objectif d‘une hausse de 4% à 5% fixé par le groupe et à comparer à une contraction de 4,5% lors de l‘exercice précédent.

La France, sa principale division avec environ les deux tiers du chiffre d‘affaires, a enregistré une forte accélération de l‘activité au quatrième trimestre avec une croissance organique de 9,4% contre 6,0% sur l‘ensemble de 2010.

“Les nombreux contrats signés en 2010 sécurisent l‘entrée dans 2011”, souligne le groupe dans un communiqué.

ACQUISITIONS EN FRANCE ET EN EUROPE

La division de logiciels Axway affiche, elle, un bond de 11,8% de son activité et une nette progression de sa marge opérationnelle courante à 14,9%, contre 10,2% en 2009.

Fin janvier, Sopra a relancé le projet de cotation de la division qui avait été interrompu en septembre dernier en raison de l‘opposition de l‘un des actionnaires, le fonds Caravelle.

“Nous avons un nouvel accord de tous les actionnaires avec l‘unanimité au conseil”, a assuré le PDG Pierre Pasquier lors d‘une conférence de presse. “Notre plannification c‘est le deuxième trimestre”, a-t-il réaffirmé.

Un vote des actionnaires est prévu dans le courant du trimestre sur la base d‘un prospectus qui sera publié au plus tard un mois avant la tenue de l‘assemblée générale.

Au terme de cette opération de scission, le “nouveau Sopra” vise à l‘horizon des trois prochaines années une croissance organique durable ainsi qu‘une marge aux environs de 10%.

Pour atteindre cet objectif, il compte procéder à des acquisitions en France mais aussi en Europe, où il souhaite renforcer sa présence, notamment en Grande-Bretagne, en Espagne et en Allemagne.

Axway, qui ambitionne de rejoindre le cercle des éditeurs de loficiels avec un chiffre d‘affaires de 500 millions de dollars, envisage également des acquisitions en Europe et aux Etats-Unis.

En 2010, Sopra a sensiblement réduit sa dette, à 57,2 millions d‘euros contre un objectif d‘environ 70 millions, à comparer à 137,4 millions lors de l‘exercice précédent.

Le groupe n‘a pas encore arrêté sa décision concernant le montant du dividende qui sera versé en numéraire en 2011.

Lors de la conférence de presse, Pierre Pasquier a indiqué qu‘il présenterait probablement pour la dernière fois l‘an prochain les résultats annuels du groupe en tant que PDG avant de laisser les rênes à un successeur qui sera vraisemblablement le directeur général délégué Pascal Leroy. Il restera cependant actionnaire de la SSII.

* Le communiqué de Sopra :

link.reuters.com/ben28r

Gwénaelle Barzic, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below