8 février 2011 / 07:30 / il y a 7 ans

LEAD 2 Toyota-Bénéfice T3 en baisse de 47,6%, objectifs relevés

* REX du T3 99,07 mds de yens, consensus 70,6 mds de yens

* Le résultat du T3 a pâti des ventes au Japon, des changes

* Objectif de REX annuel relevé à 550 mds, consensus 489 mds

* Prévision de ventes mondiales également relevée

(Actualisé avec détails, citations)

par Chang-Ran Kim

TOKYO, 8 février (Reuters) - Toyota (7203.T) a relevé mardi ses prévisions annuelles à la faveur de ventes et de réductions de coûts plus importantes que prévu, mais sa forte dépendance aux exportations risque de le maintenir au ralenti tant que le yen reste fort.

Le premier constructeur automobile mondial a fait état mardi d‘une chute de 47,6% de son bénéfice d‘exploitation trimestriel, un chiffre, toutefois supérieur aux attentes, qui s‘explique à la fois par une baisse des ventes au Japon et par la vigueur du yen.

Parmi ses rivaux nippons, Honda (7267.T) a lui aussi publié des résultats en recul pour la période octobre-décembre (voir: [ID:nLDE70U0DN]) et ceux de Nissan (7201.T) devraient également s‘inscrire en repli. Mais le bénéfice du premier constructeur automobile mondial devrait s‘avérer le plus en berne en raison de son exposition aux exportations et au marché japonais.

“Par rapport aux autres constructeurs japonais, Toyota a une plus grande exposition à son marché intérieur et par conséquent est plus sujet à l‘impact négatif de la faible croissance économique du pays”, a noté Kazuyuki Terao, de RCM Japan.

Toyota a exporté plus de la moitié de ses véhicules produits au Japon l‘an dernier, enregistrant une perte sur la vente de nombre d‘entre eux, le dollar évoluant bien en deçà de la barre de 90 yens nécessaire, selon son président Akio Toyoda, pour permettre au secteur industriel japonais de rester compétitif.

Pour l‘ensemble de son exercice 2010-2011, le groupe a porté sa prévision de bénéfice opérationnel de 380 milliards de yens, chiffre qui était de toute manière jugé excessivement conservateur, à 550 milliards de yens (4,9 milliards d‘euros).

Les analystes anticipaient jusqu‘ici un résultat d‘exploitation annuel de 489 milliards de yens, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Cet objectif révisé “est légèrement supérieur au consensus, mais étant donné que le relèvement de la prévision du groupe était largement anticipé, ce n‘est pas une surprise”, a estimé Kazuyuki Terao.

PRÉVISION DE VENTES RELEVÉE

Le groupe s‘attend à ce que les réductions de coûts apportent 170 milliards de yens supplémentaires à son bénéfice opérationnel 2010-2011, soit 30 milliards de plus que ce qu‘il prévoyait il y a trois mois.

Il espère également économiser 20 milliards de yens en réduisant ses dépenses de recherche et développement entre autres.

“Nos efforts pour améliorer notre rentabilité ont porté leurs fruits plus vite que prévu”, a déclaré Takahiko Ijichi, un dirigeant du constructeur. “Notre point d’équilibre a sans aucun doute baissé et notre puissance bénéficiaire s‘améliore progressivement.”

Le constructeur ne prévoit toutefois qu‘une marge opérationnelle de 2,9% sur son exercice, soit moins que Nissan et Honda.

Toyota également relevé son objectif de ventes annuelles de 70.000 unités, à 7,48 millions de véhicules grâce aux performances meilleures qu‘attendu enregistrées sur les marchés asiatiques, japonais et russe.

Les ventes au Japon devraient atteindre 2,02 millions d‘unités, contre 1,99 million prévus précédemment. La prévision pour les Etats-Unis a été maintenue à 2,09 millions de véhicules.

Ce chiffre pourrait néanmoins être affecté par la publication ce mardi aux Etats-Unis d‘un rapport très attendu de l‘administration Obama sur les systèmes électroniques de contrôle d‘accélérateur de certains véhicules Toyota, qui ont fait l‘objet de plaintes pour accélération inopinée.

Pour le troisième trimestre, clos fin décembre, le groupe nippon a fait état d‘un résultat opérationnel de 99,07 milliards de yens (884 millions d‘euros), contre 189,1 milliards de yens il y a un an et 70,6 milliards attendu en moyenne par les analystes financiers, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le bénéfice net a reculé de 38,9% à 93,63 milliards de yens.

Toyota, qui est resté d‘une courte tête le premier constructeur mondial devant General Motors (GM.N) l‘an dernier, a produit 3,28 millions de véhicules au Japon en 2010, contre 992.000 pour Honda et 1,13 million pour Nissan.

Avant la publication de ces résultats, l‘action Toyota a fini stable à 3,490 yens, tandis que l‘indice Nikkei .225 a progressé de 0,41%. Sur les trois derniers mois, le titre a pris 18%, contre 22% pour Honda et 13% pour Nissan.

Jean Décotte pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below