3 janvier 2011 / 11:03 / dans 7 ans

LEAD 5 France/Auto - Bon T1 en vue grâce au rebond des commandes

* Immatriculations de voitures neuves -2,2% en France en 2010

* Ventes de PSA +5,7% en décembre, Renault -5,3%

* Un effet décalé de la prime à la casse profitera au T1

* PSA et Renault en hausse en Bourse

* Graphique des immatriculations :

link.reuters.com/fej54r

(Actualisé avec statistiques italiennes, dernier paragraphe)

PARIS, 3 janvier (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont reculé de 2,2% en 2010, mais le rebond des commandes en décembre lié à la fin de la prime à la casse se traduira par un bon début d‘année 2011.

Les ventes de voitures particulières neuves dans l‘Hexagone sont ressorties à 228.383 unités en décembre, en recul de 0,7% en rythme annuel, soit une baisse de 5,0% à nombre de jours comparables, a annoncé lundi le Comité des constructeurs français d‘automobiles (CCFA).

Le mois de décembre a été jugé stratégique pour l‘industrie automobile française: les aides publiques destinées à stimuler les ventes de véhicules sont arrivées à leur terme et l‘arrêt de la prime à la casse, même réduite de moitié, a provoqué un effet d‘aubaine au moins aussi fort qu‘en 2009. (voir [ID:nLDE6BJ0V0])

“Les commandes de décembre ont été très bonnes. Ça ne se reflète pas forcément dans les immatriculations. On devrait avoir un premier trimestre 2011 plutôt bon”, a commenté un porte-parole du CCFA.

La prime à la casse, instaurée pour aider le secteur automobile à faire face à la crise violente de la fin 2008, était initialement fixée à 1.000 euros. Elle a été réduite progressivement en 2010, à 700 euros au 1er janvier puis à 500 euros au 1er juillet, avant de disparaître au 31 décembre.

La prime devrait continuer à avoir un effet retard sur les immatriculations au cours des premiers mois de 2011 puisque celles-ci prennent en compte les ventes des voitures commandées avant la fin de 2010 et l‘arrêt de la prime, les constructeurs ayant théoriquement jusqu’à la fin mars pour livrer les véhicules.

BON T1 EN PERSPECTIVE

Avec la fin des dernières aides publiques, 2011 devrait être une année de stabilisation sur le marché automobile européen. A l’échelle mondiale, le marché devrait enregistrer une légère croissance grâce à la poursuite de la croissance galopante de la demande dans les pays émergents.

En France, le rebond des commandes constaté fin 2010 devrait se traduire par un bon premier trimestre.

“Avec les commandes de cette fin d‘année on sait que les trois premiers mois de 2011 seront globalement bons pour l‘automobile. Après, c‘est vraiment l‘incertitude. De toute façon il y aura le contrecoup de la prime à la casse”, a expliqué Flavien Neuvy, responsable de l‘observatoire Cetelem de l‘automobile.

“(Les constructeurs) ont fait beaucoup d‘efforts commerciaux, donc on peut penser que ça peut jouer effectivement sur les marges des véhicules”, a-t-il ajouté.

Le directeur commercial de Renault France, Bernard Cambier, a révélé lundi avant la publication des statistiques officielles que les commandes de voitures neuves en décembre s’étaient établies à 370.000, soit un bond de 30% par rapport à 2009. [ID:nLDE7020CC]

Dans un communiqué, Peugeot a indiqué que ses commandes avaient également enregistré une augmentation de 30% en décembre, estimant profiter ainsi pleinement de l‘accélération liée à la fin de la prime à la casse.

Les chiffres de la consommation en France au mois de novembre, publiés la semaine dernière, ont quant à eux une nouvelle fois été dopés par les achats de voitures. [ID:nLDE6BM0GY]

L‘action Renault a clôturé lundi en hausse de 1,33% à 44,08 euros et celle de Peugeot gagnait 3,38% à 29,37 euros. L‘indice sectoriel européen de l‘automobile .SXAP gagnait quant à lui 3,12%.

En 2010, les ventes de Renault ont progressé de 4,2% (-5,3% en décembre), a indiqué le CCFA, avec un bond de 70,9% pour la marque low cost Dacia (+7,1%) et un recul de 3,7% pour la marque Renault (-7,3%).

Les ventes du groupe PSA Peugeot Citroën ont fléchi de 1,3% en 2010 (+5,7% en décembre), avec un recul de 5,3% pour la marque Citroën (+7,9%) et une hausse de 2,2% pour la marque Peugeot (+4,1%).

Ailleurs en Europe, l‘Espagne a vu ses ventes de voitures reculer en décembre, pour le sixième mois consécutif, limitant la progression annuelle du marché à 3,1%, selon les chiffres diffusés lundi par l‘association professionnelle ANFAC.

L‘Italie a quant à elle enregistré une baisse annuelle de 9,2% (-21,7% en décembre), selon le ministère des Transports à Rome. Le recul s‘explique notamment par un effet de comparaison défavorable, le programme italien de prime à la casse ayant pris fin en décembre 2009.

Les chiffres des ventes automobiles aux Etats-Unis sont attendus mardi.

Voir aussi :

* Le communiqué du CCFA :

link.reuters.com/qaj54r

* ANALYSE Bourse - PSA surperformera au moins jusqu‘au plan Renault [ID:nLDE6B510M]

Gilles Guillaume, Marie Mawad et Helen Massy-Beresford, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below