15 décembre 2010 / 12:55 / dans 7 ans

INTW LEAD 1 Auchan - La neige menace la fin d'année des hypers

* Progression à deux chiffres des ventes en novembre

* Un peu plus de 2% de hausse du CA en cumulé à fin novembre

* Huit hypers ont fermé temporairement pour cause de neige

* Des augmentations de prix entre 1% et 2% en 2011

par Noëlle Mennella et Dominique Vidalon

PARIS, 15 décembre (Reuters) - Auchan France a réalisé en novembre une croissance à deux chiffres de ses ventes mais des fermetures temporaires de magasins liées aux chutes de neige du début décembre devraient peser sur les performances du dernier mois de l‘année, crucial pour les distributeurs.

Dans une interview à Reuters, Arnaud Mulliez, le président d‘Auchan France, la branche hypermarchés qui génère 80% des ventes du groupe familial, a précisé que les ventes TTC des hypers avaient crû d’“un peu plus de 2%” en cumulé à fin novembre. Dans le même temps, Auchan France a enregistré “une légère hausse du nombre de ses clients et du panier moyen”.

La part de marché du groupe lillois s‘est stabilisée à 8,5% en cumul annuel mobile à fin octobre et “j‘ai bon espoir que cette part augmente en novembre”, a dit Arnaud Mulliez.

Prié de dire ce qu‘Auchan France attendait sur le second semestre en termes de chiffre d‘affaires, il a répondu :

“Si l‘année s‘arrêtait aujourd‘hui, je dirais ‘on va faire plus que zéro grâce à nos promotions’ mais l‘impact de décembre est tellement important que je ne sais pas, d‘autant qu‘il va y avoir d‘autres tempêtes de neige”.

“Tous les distributeurs espèrent pouvoir rebondir car on a été impacté par les effets de la météorologie”, a-t-il ajouté.

“IMPACT COLOSSAL”

Auchan France, qui réalise près de 15% de son chiffre d‘affaires annuel en décembre, a dû fermer huit de ses hypermarchés au début du mois à cause de la neige. Trois magasins ont été fermés en Ile-de-France, celui de Vélizy (9.000 m2) durant un peu plus d‘une journée et ceux de Bagnolet et Val d‘Europe pendant quelques heures.

A Cherbourg, en Normandie, un hyper a fermé une journée. Des magasins ont aussi fermé dans les régions d‘Orléans et de Lyon.

“L‘impact est colossal sur des journées comme celles-là. Il pèsera sur le mois de décembre, dont la plus grosse semaine est celle qui arrive. En alimentaire ca va être difficile de compenser”, a déploré Arnaud Mulliez.

Pourtant, il s‘est déclaré “plutôt optimiste” en notant un retour “à l‘achat plaisir” de la part des consommateurs “depuis quelques semaines”, notamment pour la haute technologie.

Cette demande s‘inscrit dans un contexte où il n‘y a pas eu de tension sur les prix.

“De novembre 2009 à novembre 2010, il n‘y a pas eu de hausse de prix, et si les matières premières ne filent pas outre mesure on devrait contenir les prix en 2011”, a dit Arnaud Mulliez, en envisageant “une faible augmentation de 1% à 2%”.

Les négociations en cours entre les distributeurs et les industriels sur les tarifs de 2011 sont particulièrement tendues cette année à cause de la hausse des matières premières.

“Nous avons des négociations fortes avec les fournisseurs dont certains profitent de cette situation pour nous réclamer des hausses de prix qui ne sont pas raisonnables. On ne va pas se laisser faire”, a affirmé Arnaud Mulliez.

DES OUVERTURES EN 2011 ET EN 2013

Il a précisé que l‘entreprise comptait réaliser de nouvelles ouvertures de magasins en 2011 et en 2013.

Auchan, qui martèle sa confiance dans le format des hypers, compte en ouvrir d‘autres l‘an prochain, dont un à Tourcoing en avril sur 4.500 m2 et un à Sarcelles à l‘automne sur 10.000 m2.

Arnaud Mulliez a aussi évoqué un projet à Meaux en 2013, un autre à Epinay en 2013 et encore un autre à Marseille en 2013, avec à la clé des investissements situés entre 20 et 100 millions d‘euros.

“On va continuer à investir sur les grosses surfaces. (...) On ne s‘est pas trompé dans les gammes et les choix. C‘est le réenchantement de l‘hyper, un concept que l‘on a utilisé en premier”, a-il ajouté.

Le montant moyen des investissements annuels d‘Auchan France se sont situés à environ 250 millions d‘euros ces dernières années et “2011 est dans cette tendance”, selon Arnaud Mulliez.

Commentant la stratégie d‘Auchan en Chine après l‘annonce d‘une réorganisation de son partenariat avec le taiwanais Ruentex (2915.TW) dans leur filiale chinoise Sun Holding [nLDE6BC08G], le président d‘Auchan France a déclaré :

“Nous avons toujours cru au dynamisme et au potentiel de la Chine. Il n‘est pas question que nous perdions notre avance.”

Voir aussi :

* Les principales données chiffrées du groupe [ID:nLDE6BC10D]

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below