26 octobre 2010 / 11:35 / dans 7 ans

LEAD 3 Ford bénéficiaire au T3, réduit sa dette

* Le bénéfice du T3 atteint 1,7 md de dollars

* Ford a avancé le remboursement de ses dettes

* Le groupe s‘efforce d‘obtenir la remontée de son rating

* L‘action quasi stable

par Bernie Woodall et David Bailey

DETROIT, 26 octobre (Reuters) - Ford Motor (F.N) a publié mardi un bénéfice trimestriel de 1,7 milliard de dollars (1,2 milliard d‘euros), supérieur au consensus, et avancé d‘un an un remboursement de dette jugé vital pour relever la notation du groupe.

Le constructeur, qui prévoit d’être nettement bénéficiaire en 2010, a par ailleurs déclaré avoir remboursé deux milliards de dollars de dette au troisième trimestre et remboursera vendredi 3,6 milliards de dollars de dette restante liée à un programme d‘assurance-maladie pour le syndicat United Auto Workers (UAW).

Le constructeur automobile affiche un bénéfice net en hausse à 1,7 milliard de dollars au troisième trimestre, soit 43 cents par action, contre 997 millions de dollars (29 cents par action) l‘année précédente.

En excluant la filiale Volvo, cédée en août au chinois Geely, le chiffre d‘affaires du groupe a progressé de 1,7 milliard de dollars pour atteindre 29 milliards de dollars.

Pour un graphique sur les bénéfices de Ford, cliquer sur r.reuters.com/byn32q.

SORTIR DE LA CATÉGORIE “SPÉCULATIVE”

Ford prévoit que sa branche automobile disposera d‘une trésorerie au moins équivalente à sa dette à la fin de l‘année, soit un an plus tôt que lors de sa précédente estimation, en juillet.

Entre 2006 et 2008, le groupe a subi des pertes d‘un montant de 30 milliards de dollars, et a emprunté 23,5 milliards fin 2006 pour mettre en place sa restructuration. Ford dispose d‘une trésorerie positive depuis le deuxième trimestre 2008.

La notation du groupe est en catégorie “spéculative”, deux crans sous la catégorie “investissement”, un niveau qu‘il a perdu en mai 2005.

L‘agence de notation Standard & Poor a estimé que les annonces de Ford pour le troisième trimestre étaient conformes à la notation du groupe.

Pour consulter le communiqué en anglais de S&P, cliquer sur [ID:nWNA2838].

RENFLOUER LA MARQUE LINCOLN

Selon David Whiston, analyste chez Morningstar, Ford a fait la différence grâce à la réduction de sa dette, à la qualité de ses véhicules et à l’élimination des marques non rentables telles que Volvo et Jaguar, qui lui a permis de se concentrer sur les modèles grand public de marque Ford.

“Ils font de meilleurs voitures pour lesquelles les clients sont prêts à payer davantage, y compris sur le segment des petites voitures”, a-t-il estimé.

Ford a annoncé son intention de se séparer de Mercury pour dégager les ressources au renflouement de sa marque de luxe Lincoln.

Le bénéfice hors exceptionnels du groupe s‘est établi à 48 cents par action contre 38 cents attendus par les analystes, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Ford Credit, la branche financière a dégagé un bénéfice avant impôts de 766 millions de dollars.

Le groupe en est à son sixième trimestre bénéficiaire consécutif. Avec 1,7 milliard de dollars, le dernier résultat est le meilleur pour un troisième trimestre depuis les années 1980 au moins, a indiqué le constructeur.

Vers 15h00 GMT, le titre reculait de 0,07% à 14,14 dollars.

Bernie Woodall et David Bailey, Catherine Monin et Gregory Schwartz pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below