21 octobre 2010 / 16:42 / il y a 7 ans

LEAD 2 L'Oréal fait mieux que prévu au T3 grâce au grand public

* Croissance supérieure aux attentes

* Accélération des ventes de la division grand public

* Net ralentissement pour les produits professionnels

(Actualisé avec précisions, commentaires du DG)

par Pascale Denis

PARIS, 21 octobre (Reuters) - L‘Oréal (OREP.PA) a vu ses ventes progresser de 14,6% au troisième trimestre et sa croissance organique s‘accélérer par rapport au trimestre précédent, tirée par les ventes de ses produits grand public dans les marchés émergents.

Alors que le feuilleton médiatique se poursuit autour de la bataille entre Liliane Bettencourt, héritière de L‘Oréal, et sa fille Françoise Betencourt-Meyers, le numéro un mondial des cosmétiques a publié jeudi un chiffre d‘affaires de 4.852 millions d‘euros, supérieur aux 4.724 millions attendus par les analystes interrogés par Reuters.

Sa croissance organique, elle aussi supérieure aux attentes, a atteint 5,8%, contre 5% prévus, marquant une accélération par rapport aux 5,2% du trimestre précédent.

Cette progression est d‘autant plus significative que la base de comparaison était difficile pour ce trimestre, les ventes du groupe ayant été en croissance de 0,8% au troisième trimestre 2009, alors qu‘elles étaient en baisse de 4,3% et 2,1% respectivement aux premier et deuxième trimestres 2009.

L‘Oréal a confirmé vouloir “renforcer ses positions mondiales et sa rentabilité” sur l‘ensemble de l‘année, malgré un contexte monétaire moins favorable lié à la remontée de l‘euro.

Le directeur général du groupe, Jean-Paul Agon, a réaffirmé lors d‘une conférence téléphonique que l‘Oréal restait ouvert à toute opportunité d‘acquisition.

Les produits grand public (Maybelline, L‘Oréal Paris, Garnier) ont enregistré la plus forte croissance organique de l‘ensemble des divisions, avec une progression de 6,5%, après 5,6% au premier semestre.

Cette accélération s‘explique, selon Jean-Paul Agon, par “les gains de parts de marchés réalisés dans des marchés qui n‘ont pas significativement bougé”.

La progression a été particulièrement sensible pour Maybelline, numéro un mondial du maquillage, dont les ventes affichent une hausse de 12% depuis le début de l‘année, a précisé le directeur général lors d‘une conférence téléphonique.

Les produits de luxe (Lancôme, Armani, Kiehl‘s, Yves Saint Laurent Beauté ou Shu Uemura) ont vu la progression de leurs ventes décélérer à 5,7%, après 9,7% au premier semestre.

Jean-Paul Agon a estimé à 5%-6% la croissance mondiale du marché des produits de luxe en 2010, ajoutant que celle de L‘Oréal (+8,3 sur neuf mois) serait “légèrement supérieure”.

La division de produits dits “professionnels” destinés aux coiffeurs voit sa croissance ralentir à 2,9%, après 5,3% au premier semestre, tandis que la chaîne The Body Shop ne parvient toujours pas à décoller.

Après être restées stables au premier semestre, ses ventes accusent un repli de 0,6%, plombées par de mauvaises performances en Europe de l‘Ouest. Jean-Paul Agon a dit attendre “une amélioration à la fin de l‘année” pour la chaîne de cosmétiques et de produits de soins.

Voir aussi :

* Le communiqué du groupe : here

* Avon - Banquiers & analystes doutent d‘une OPA de L‘Oréal [ID:nLDE69B1ME]

* Liliane Bettencourt va porter plainte contre sa fille [ID:nLDE69F01M]

* Nouvelle bataille de magistrats sur l‘affaire Bettencourt [ID:nLDE69E1GB]

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below