16 septembre 2010 / 16:23 / dans 7 ans

LEAD 2 Carrefour va investir E1,5 md pour relancer 500 hypers

* 245 hypers changeront d‘enseigne et 255 seront remodelés

* CA du groupe hors essence attendu à E105 mds en 2013

* ROP vu à 5,2 mds en 2013

(actualisé avec détails, cours de Bourse, analyste)

par Dominique Vidalon et Noëlle Mennella

LYON, 16 septembre (Reuters) - Carrefour (CARR.PA) a présenté jeudi un plan de relance de ses hypermarchés européens qui devrait lui coûter 1,5 milliard d‘euros mais dont il attend plus du doublement de ses profits d‘ici à 2015.

Dans ses cinq principaux pays que sont la France, l‘Italie, l‘Espagne, la Belgique et la Grèce, le numéro deux mondial de la distribution compte, d‘ici au début 2013, convertir à l‘enseigne “Carrefour Planet” 245 hypermarchés tandis que 255 autres seront remodelés.

Cette transformation a été lancée fin août et cinq magasins pilote ont déjà été ouverts en Europe où les hypermarchés contribuent à 40% des ventes mondiales du distributeur.

Ces magasins, dont deux se trouvent à Ecully et à Vénissieux, près de Lyon, sont plus spacieux et organisés autour de pôles spécialisés comme les produits bio, la beauté, la mode ou les loisirs. Ils offrent en outre des services tels que des garderies ou des cours de cuisines mais aussi des événements exceptionnels.

La relance du coeur de métier de Carrefour fait suite à celle, couronnée de succès, des supermarchés où l‘enseigne Champion a cédé la place à Carrefour Market.

La transformation des hypermarchés qui prendront l‘enseigne Carrefour Planet coûtera 4,7 millions d‘euros par unité tandis que la rénovation de ceux qui continueront à s‘appeler Carrefour coûtera elle près de deux millions en moyenne, a expliqué Lars Olofsson, le directeur général de Carrefour, lors d‘une journée avec des investisseurs.

REINVENTION DE L‘HYPER

Cette “réinvention” des hypermarchés devrait permettre de porter le chiffre d‘affaires, hors essence, du groupe à 105 milliards en 2013 et à 120 milliards en 2015, contre 79 milliards en 2009, a-t-il ajouté.

En outre, elle propulsera le résultat opérationnel avant éléments non courants à 5,2 milliards et 6,4 milliards respectivement au regard des 2,7 milliards engrangés en 2009, a-t-il précisé.

La marge opérationnelle avant éléments non courants se trouvera ainsi portée à 4,9% en 2013 et à 5,3% en 2015, contre 3,5% l‘an dernier.

Sur la période 2010-2015, le capex de Carrefour se situera, en moyenne annuelle, à 3,2 milliards.

“Le réenchantement des clients”, sur lequel compte Carrefour, apportera à ses hypermarchés une croissance additionnelle de chiffre d‘affaires de 18% entre 2010 et 2015.

De plus, le distributeur attend de cette refonte un résultat courant additionnel, avant éléments non courants, amortissements et dépréciation de 315 millions en 2013 et de 650 millions en 2015.

Il vise enfin un cash flow libre suplémentaire de 150 millions en 2013 et de 550 millions en 2015. pense que celle de ses hypermarchés

Sébastien Lemonnier, gérant de Tocqueville Value Europe, estime “les objectifs du groupe sont très attractifs en termes de croissance et marge”. Il ajoute que “Carrefour doit désormais profiter de tous ses avantages compétitifs en pratique et non plus en théorie”.

La reprise en main des hypermarchés, point noir du groupe, fait partie du plan de transformation 2010-2012 annoncé en juin 2009 et grâce auquel l‘entreprise espère économiser 4,5 milliards d‘euros. (voir [ID:nLU312762])

Ce plan a déjà permis au groupe de réduire ses coûts de 236 millions d‘euros au premier semestre de cette année sur un objectif de 500 millions d‘euros pour l‘ensemble de 2010.

Son application a généré des economies d‘achats de 168 millions d‘euros sur les six premiers mois de l‘exercice, pour un objectif à 230 millions d‘euros fixé pour l‘année en cours.

“J‘ai aujourd‘hui toutes les raisons d’être confiant dans l‘avenir du groupe. Avec une direction exécutive renouvelée et des équipes engagées, Carrefour est en bonne voie pour rejoindre les ‘best in class’, devenir le commerçant préféré et accroître le retour aux actionnaires”, a déclaré Lars Olofsson, qui dirige l‘enseigne depuis un an et demi.

Il a par ailleurs indiqué le groupe pourrait envisager une introduction en Bourse de sa filiale d‘immobilier Carrefour Property seulement si cela aidait à financer une acquisition. En tout état de cause, a-t-il poursuivi, Carrefour n‘est pas prêt à en céder le contrôle.

Les actifs immobiliers de Carrefour valaient environ 16,7 milliards d‘euros à la fin 2009 et Carrefour Property détenait l‘essentiel de ces actifs.

Le distributeur compte plus de 15.500 magasins dont 1.400 hypermarchés dans les 35 pays où il est présent.

L‘action Carrefour, qui a repris 14% depuis le début de l‘année, a clôturé jeudi à 38,24 euros (+1,41%). Elle se traite près de 16 fois ses résultats estimés por 2010 contre 13 pour ses concurrents Wal Mart et Tesco (TSCO.L).

Lire aussi :

* INTERVIEW Carrefour recherche toujours un partenaire en Inde

édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below