1 septembre 2010 / 09:27 / il y a 7 ans

LEAD 1 Havas attend au S2 une croissance en ligne avec le S1

* Amélioration progressive en vue en Amérique du Nord

* L‘action chute après des résultats jugés décevants

par Cyril Altmeyer

SURESNES (Hauts-de-Seine), 1er septembre (Reuters) - Havas EURC.PA a annoncé mercredi anticiper pour le second semestre une croissance de son revenu en ligne avec celle du premier semestre et une nouvelle amélioration de sa rentabilité.

Le sixième groupe publicitaire mondial a publié mardi une croissance organique de 1,8% au premier semestre qui en fait “le dernier de la classe”, selon les propres mots de son président et premier actionnaire, Vincent Bolloré. (voir [ID:nLDE67J1B6])

L‘action perd 6,05% à 3,401 euros à 11h20, après avoir bondi de 22% depuis le début de l‘année.

UBS souligne dans une note que la croissance de 2,0% enregistrée au deuxième trimestre est décevante.

“Nous pensons que les estimations à long terme des analystes pourraient baisser très légèrement sous l‘effet des effets de changes”, ajoute la banque.

Le groupe a toutefois souligné que l‘impact de la perte du budget de Carrefour (CARR.PA) au profit de Publicis (PUBP.PA) l‘an dernier était “totalement absorbé” au 30 juin.

“Sur le second semestre, on est dans la tendance du premier semestre, avec une croissance comme celle que vous connaissez”, a déclaré Vincent Bolloré lors d‘une conférence de presse.

“Je ne crois pas qu‘Havas serait capable aujourd‘hui, sauf modification de la conjoncture en Europe et aux Etats-Unis, de faire des croissances très importantes”, a-t-il ajouté.

Il a dit regretter l‘absence d‘acquisitions en Asie avant son arrivée en 2005, lorsque les prix n’étaient pas aussi élevés qu‘actuellement.

Pour l‘heure, il a dit ne pas vouloir se précipiter pour réaliser des acquisitions, même si Havas dispose désormais d‘une situation financière “très saine, voire plantureuse”.

Il s‘est toutefois montré confiant dans la capacité d‘Havas à poursuivre l‘amélioration de sa marge opérationnelle courante, après une hausse de 1,3 point à 11,5% au premier semestre.

Le directeur général Fernando Rodès a déclaré à Reuters à l‘issue de la conférence de presse qu‘il prévoyait une accélération progressive de la croissance d‘Havas en Amérique du Nord, si la situation du marché se maintient.

A la question de savoir si la croissance du troisième trimestre en Amérique du Nord serait conforme à celle de 4,9% enregistrée au premier semestre, il a répondu: “Oui, peut-être avec une petite progression.”

Havas, maintenant qu‘il a réglé les problèmes de pertes liées à son agence Arnold et que son pôle santé surperforme ses attentes, devrait enregistrer en Amérique du Nord “une bonne année” 2011, a-t-il souligné.

L‘Amérique du Nord représente environ un tiers du revenu d‘Havas.

Edité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below