12 août 2010 / 06:40 / dans 7 ans

AB InBev - Le T2 dopé par le Brésil et une météo favorable

* Ebitda T2 à $3,35 mds contre un consensus de $3,28 mds

* Volumes en hausse de 2,1% contre +0,8% prévu par le groupe

* AB InBev redit prévoir une accélération de la hausse de l‘Ebitda au S2

BRUXELLES, 12 août (Reuters) - Anheuser-Bush InBev (ABI.BR), le premier producteur de bière au monde, a fait état jeudi pour le deuxième trimestre de bénéfices supérieurs au attentes grâce à de bons chiffres de ventes au Brésil et à de bonnes conditions climatiques.

Le fabricant des marques Budweiser, Stella Artois et Beck’s entre autres a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) en hausse de 5,6% à 3,35 milliards de dollars (2,59 milliards d‘euros) à base comparable, alors que le consensus Reuters, établi sur la base des estimations de 12 banques et sociétés de courtage, le donnait à 3,282 milliards de dollars.

“L‘augmentation du chiffre d‘affaires et de l‘Ebitda a légèrement dépassé nos attentes initiales. Des conditions climatiques dans l‘ensemble favorables ont soutenu nos ventes, excepté en Asie”, a déclaré AB InBev dans un communiqué.

Les investissements promotionnels et de marketing ont augmenté de 10%, à cause principalement de la Coupe du monde de football, dont Budweiser était partenaire officiel, mais la hausse des dépenses d‘exploitation a été contenue à 2,3%, a précisé le groupe.

AB InBev avait déclaré en mai que la croissance de son résultat opérationnel serait plus faible en raison principalement des coûts marketing associés à la Coupe du monde.

Le chiffre d‘affaires a progressé de 2,1% au deuxième trimestre, soit au-dessus des prévisions du groupe, qui tablait sur une croissance égale à celle du premer trimestre, soit 0,8%.

Une hausse de 13,7% des ventes de bières au Brésil et un redressement des ventes en Grande-Bretagne ont compensé la chute de 3% enregistrée aux Etats-Unis et celle de 7,1% subie au Canada.

Le brasseur belge a répété s‘attendre à une croissance de l‘Ebitda au troisième trimestre supérieure à celle du premier semestre, et à une accélération supplémentaire au quatrième trimestre, grâce à un effet de base favorable aux Etats-Unis.

Le mois dernier, le deuxième brasseur mondial SABMiller SAB.L a déclaré que son chiffre d‘affaires organique avait reculé de 1% sur la période avril-juin des inondations, un deuil national en Pologne et une augmentation des taxes au Canada ayant réduit la consommation sur plusieurs marchés clés.

Antonia Vandevelde, Vincent Chauvet pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below