4 août 2010 / 08:14 / il y a 7 ans

Deutsche Postbank relève ses provisions pour pertes sur crédit

* Bénéfice imposable à E94 mlns (consensus E77,9 mlns)

* Hausse à E175 mlns des provisions pour pertes sur crédit

* L‘action en légère hausse à Francfort

FRANCFORT, 4 août (Reuters) - Deutsche Postbank DPBGn.DE a fait état mercredi d‘un bénéfice imposable supérieur aux attentes au deuxième trimestre, soutenu par une hausse du produit des intérêts et une baisse des pertes liées au ‘subprime’, mais le groupe bancaire a relevé ses provisions pour pertes potentielles sur crédit.

Le président du directoire, Stefan Jütte, déclare dans un communiqué qu‘il s‘attend à ce que le résultat du second semestre n‘atteigne pas celui du premier, tout en assurant que l‘exercice annuel sera positif.

L‘action prenait 0,64% à 25,30 euros à 8h05 GMT.

La première banque allemande de détail par le nombre de clients a par ailleurs renoncé à son objectif de rentabilité à moyen terme en raison des incertitudes qui planent encore sur l’évolution de la régulation bancaire.

Deutsche Postbank a dégagé un bénéfice imposable de 94 millions d‘euros au deuxième trimestre, contre une perte de 29 millions un an auparavant. Les analystes anticipaient un profit de 77,9 millions.

Ces résultats font échos à ceux publiés par d‘autres grandes banques de détail telles que Société générale (SOGN.PA), BNP Paribas BNNP.PA et HSBC (HSBA.L) qui illustrent la reprise du secteur bancaire. (voir [ID:nLDE6721B9], [ID:nLDE6700CH] et [ID:nLDE6710L7])

En début d‘année, Deutsche Postbank avait dit tabler sur un retour sur fonds propres après impôt de 13% à moyen terme, un objectif bien inférieur à celui de certaines de ses concurrentes telles que Deutsche Bank (DBKGn.DE).

Deutsche Postbank a réussi de justesse les tests de résistance que lui ont fait subir les autorités européennes, affichant un ratio Tier 1 de 0,6 point de pourcentage supérieur au seuil de 6% exigé dans le cadre du scénario le plus brutal imaginé par le régulateur.

PROVISIONS EN HAUSSE

Postbank a précisé mercredi que ce ratio ressortait fin juin à 7,3%, un niveau identique à celui qu‘elle affichait fin mars.

Elle a redit qu‘elle continuerait d‘entreprendre les mesures nécessaires afin d‘atteindre un ratio de 9,5% d‘ici fin 2012.

Le produit net des intérêts est ressorti en hausse de 18% à 671 millions d‘euros au deuxième trimestre, tandis que les provisions pour pertes sur crédit ont été relevées à 175 millions d‘euros contre 120 millions un an auparavant.

Les dépréciations d‘actifs liés aux emprunts immobiliers subprime ont reculé à 174 millions d‘euros au deuxième trimestre contre 431 millions un an plus tôt.

Fin juillet, le groupe avait dit avoir une exposition de 7,9 milliards d‘euros à la dette souveraine. Postbank avait une exposition de 500 millions d‘euros aux emprunts portugais, de 4,6 milliards aux emprunts italiens, de 300 millions à la dette irlandaise, 1,3 milliard à la dette grecque et 1,2 milliard aux obligations d‘Etat espagnoles.

Arno Schütze, Nicolas Delame pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below