15 juin 2010 / 07:49 / dans 8 ans

LEAD 1 GB - Tesco prévoit une accélération de la croissance

* Ventes +8,2% au T1

* Ventes +0,1% en GB, +11,9% à l‘international

par Mark Potter

LONDRES, 15 juin (Reuters) - Tesco (TSCO.L) estime que la reprise économique mondiale est bien enclenchée et anticipe une accélération de la croissance en Grande-Bretagne, son principal marché.

Le troisième distributeur mondial, qui gère plus de 4.800 magasins dans 14 pays, a publié mardi des ventes trimestrielles handicapées par une faible demande des consommateurs et des prix stagnants dans l‘alimentaire.

Il a fait état d‘une hausse des ventes de 8,2% sur la période des 13 semaines au 30 mai, soit le premier trimestre de son exercice fiscal, la croissance à l‘international ayant largement compensé la quasi-stagnation de son marché britannique.

“La reprise mondiale à long terme est bien engagée, encore que le rythme et l‘intensité de la reprise économique varient à travers nos marchés”, constate le directeur général Terry Leahy.

Le directeur financier Laurie McIlwee anticipe une accélération de la croissance en Grande-Bretagne mais redoute que le gouvernement n‘augmente la TVA lors de la présentation de son budget d‘urgence le 22 juin.

“Pour le moment, l’économie se reprend mais ça reste bien fragile et donc une hausse de la TVA serait mieux appropriée à l‘avenir que tout de suite”, a-t-il dit à la presse.

Le secteur de la distribution a d‘une manière générale du mal à se remettre d‘une profonde récession, les consommateurs, inquiets du chômage et d‘une hausse des impôts, y regardant à deux fois avant de délier les cordons de leur bourse.

OBJECTIF DE 3% DE CROISSANCE

Les ventes des magasins ouverts depuis un an au moins ont augmenté de 0,1% en Grande-Bretagne, hors essence et TVA, a ajouté Tesco. C‘est exactement conforme à la prévision des analystes interrogés par Reuters et c‘est la plus mauvaise performance enregistrée depuis bon nombre d‘années.

Le distributeur explique que le consommateur britannique a dû restreindre ses dépenses d’épicerie face à une hausse de 30% du prix de l‘essence. Si l‘on inclut cette dernière, les ventes ont augmenté de 3,8% en Grande-Bretagne, à surface comparable.

Pour autant, Tesco décèle tout de même une reprise de la consommation, si l‘on en juge par la croissance des ventes des produits haut de gamme Finest et des ventes non alimentaires à surface comparable, pour des produits tels que les téléviseurs et les jeux.

Laurie McIlwee a précisé que le groupe anticipait toujours une croissance des ventes de l‘ordre de 3% en Grande-Bretagne sur la totalité de l‘exercice annuel.

J Sainsbury (SBRY.L), le troisième distributeur britannique, doit publier ses ventes mercredi. Les analystes prévoient une hausse de 0,2% au premier trimestre.

Tesco, qui réalise plus des deux tiers de son chiffre d‘affaires et de ses bénéfices en Grande-Bretagne, a précisé que les ventes à l’étranger avaient augmenté de 11,9% à taux de change courant et hors carburants.

Les investisseurs ont été surpris d‘apprendre la semaine dernière le départ anticipé du directeur général Terry Leahy, en mars 2011. (voir [ID:nLDE6572FE])

Les ventes de Tesco sont en retrait de 5% cette année par rapport à la moyenne de l‘indice Stoxx 600 de la distribution européenne .SXRP.

L‘action cédait 0,55% à 389,5 pence en début de matinée.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below