7 juin 2010 / 09:54 / il y a 7 ans

LEAD 2 Hermès accélère sa croissance, pas d'impact de l'euro

* La croissance sur 5 mois supérieure à celle du T1

* Une acquisition n‘est pas totalement exclue

* Florence Woerth entre au conseil de surveillance

(Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

PARIS, 7 juin (Reuters) - Le rythme de croissance des ventes d‘Hermès (HRMS.PA) au cours des cinq premiers mois de l‘année a été légèrement supérieur à celui du seul premier trimestre, a déclaré lundi le gérant du groupe de luxe à l‘occasion de son assemblée générale.

Il a cependant réaffirmé que cette tendance ne devait pas être extrapolée sur l‘ensemble de l‘année, les bases de comparaison étant moins flatteuses au second semestre qu‘au premier. Le groupe avait vu ses ventes grimper de 18,5% au premier trimestre et de plus de 20% à taux de change constants.

Patrick Thomas a également déclaré, en réponse à une question, que l‘euro était “à un bon prix aujourd‘hui”, mais que l’évolution de la devise n‘aurait pas d‘impact en 2010 sur le développement des ventes du groupe.

“Cet impact est très diffiicle à mesurer. Je pense que si l‘euro reste aux niveaux actuels, son impact se fera sentir, mais à plus long terme”, a-t-il précisé à Reuters.

Vers 15h15, le titre avance de 0,2% à 108,20 euros, alors que le CAC recule de 0,7% et que l‘indice européen diversifié des produits de consommation .SXQP cède 0,2%.

Patrick Thomas a aussi estimé qu‘Hermès, riche d‘une trésorerie de 508 millions d‘euros, donnait toujours la priorité à la croissance interne, tout en indiquant qu‘une acquisition n’était pas totalement exclue.

“Si une opportunité formidable se présente, je ne dis pas que nous ne le ferons pas”, a-t-il dit.

La société a également soumis à ses actionnaires la nomination de Florence Woerth, épouse du ministre du Travail Eric Woerth, comme membre du conseil de surveillance.

Florence Woerth, 53 ans, est directrice des investissements de la société Clymène, la structure de gestion financière des actifs de Liliane Bettencourt, grande fortune française et héritière de l‘Oréal (OREP.PA).

Elle est aussi, avec quatre autre femmes, la fondatrice d‘uné écurie de chevaux de course, baptisée Dam‘s, exclusivement réservée aux femmes (jockeys exceptés).

Le montant total des jetons de présence des membres du conseil de surveillance a été relevé à 400.000 euros par an.

Voir aussi :

* Le luxe profite du recul de l‘euro grâce à sa production locale [ID:nLDE64H0QR]

Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below