12 mai 2010 / 08:39 / dans 8 ans

LEAD 1 ING - Résultats nettement supérieurs aux attentes au T1

* Profit de E1,33 md au T1 contre E964 mlns attendus

* Amélioration des marges dans l‘assurance et la banque

* Forte baisse des provisions pour créances douteuses

* Encore aucune décision sur l‘avenir du pôle immobilier

* Forte hausse du titre en Bourse

AMSTERDAM, 12 mai (Reuters) - Le bancassureur néerlandais ING ING.AS a publié mercredi un résultat supérieur aux prévisions les plus optimistes au titre du premier trimestre, grâce à la hausse des marchés financiers sur la période et à la baisse du coût lié aux créances douteuses.

ING a également annoncé que son exposition à la Grèce avait augmenté au premier trimestre, alors que son portefeuille de titres portugais s‘est réduit. Le groupe a toutefois assuré de sa tranquillité quant à sa position en dette souveraine.

Les dirigeants du groupe ont estimé que les variations en Bourse n’étaient pas politiques et ont plus à voir avec des opérations normales de marché.

Le bénéfice net s’élève à 1,33 milliard d‘euros au premier trimestre, alors que le marché attendait 964 millions. L‘estimation la plus haute était de 1,19 milliard d‘euros.

Cette performance contraste avec la situation de l‘an dernier où les résultats du bancassureur décevaient régulièrement le marché, avec notamment une perte nette de 793 millions d‘euros au premier trimestre 2009 qui était pire que prévu.

“Les conditions de marché continuent de s‘améliorer, amenuisant les effets défavorables qui ont pesé sur les résultats des six derniers trimestres”, note ING dans un communiqué. Le bénéfice imposable d‘ING s‘est établi à 1,28 milliard d‘euros, alors que le consensus était à 711 millions d‘euros et la prévision la plus élevée à 970 millions d‘euros.

Dans la seule activité d‘assurance, le bénéfice imposable courant est ressorti à 269 millions d‘euros contre 250 millions espérés.

ING explique que les marges et les volumes se sont améliorés dans l‘activité bancaire, notamment dans l‘activité de détail. Les marges et les primes se sont améliorées dans l‘assurance.

Les provisions pour pertes sur crédit sont tombées à 497 millions d‘euros contre 689 millions au quatrième trimestre 2009.

Le directeur financier du groupe, Patrick Flynn, a estimé lors d‘un entretien sur CNBC que ces provisions étaient sur une tendance baissière, tout en prévenant qu‘elles pourraient être élevées au premier semestre.

Lors de sa conférence téléphonique avec les investisseurs, ING a également dit qu‘il continuait d’étudier les options s‘offrant au groupe en ce qui concerne son activité dans l‘immobilier, objet de nombreuses rumeurs.

“Je crois que nous n‘avons pas encore exactement décidé ce que nous ferons (en la matière)”, a d‘ailleurs avoué le directeur général d‘ING, Jan Hommen. Les investisseurs eux savent en revanche quoi faire du titre, puisque ce dernier bondissait de 6,89% à 7,21 euros vers 8h30 GMT, dans un contexte de rebond des marchés d‘actions européens qui profitait notamment aux valeurs de l‘assurance, en hausse de 2% .SXIP.

Ben Berkowitz, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below