7 mai 2010 / 06:24 / il y a 8 ans

Nicox - Ventes en forte hausse, perte réduite au T1

* C.A. de 7,4 mlns d‘euros au T1

* Perte opérationnelle réduite à 7 mlns d‘euros

* Attend une hausse des frais en 2010 pour commercialiser Naproxcinod

* Réunion de la FDA sur le Naproxcinod prévue le 12 mai

PARIS, 7 mai (Reuters) - NicOx (NCOX.PA) a fait état vendredi d‘une forte croissance de ses ventes trimestrielles et une réduction de sa perte opérationnelle, grâce à l‘accord annoncé en mars avec Bausch & Lomb BOLEL.PK. La société de biotechnologie prévient toutefois qu‘elle s‘attend en 2010 à une augmentation des frais relatifs à la préparation de la commercialisation du Naproxcinod, son anti-inflammatoire pour lequel elle attend l‘avis des autorités américaines.

Le groupe a publié un chiffre d‘affaires de 7,4 millions d‘euros au premier trimestre, contre 400.000 euros en début d‘année 2009, grâce à un paiement initial de licence reçu de Bausch & Lomb.

NicOx a accordé à Bausch & Lomb les droits exclusifs mondiaux du NCX 116, traitement du glaucome et de l‘hypertension occulaire, pour un total pouvant atteindre 169,5 millions de dollars. (Voir [ID:nLDE622032])

La biotech a réduit sa perte opérationnelle au premier trimestre, celle-ci s’étant établie à sept millions d‘euros, contre 12 millions au cours de la même période de l‘exercice précédent.

La trésorerie et équivalents de trésorerie étaient de 138,5 millions d‘euros à fin mars, et NicOx “estime disposer d‘une trésorerie suffisante pour maintenir ses activités au-delà de la mise sur le marché prévue du Naproxcinod, et ce même en l‘absence d‘un accord de partenariat”, précise-t-il dans un communiqué.

NicOx rappelle qu‘il attend l‘avis des autorités américaines sur le Naproxcinod, et qu‘une réunion du comité consultatif de la Food and drug administration (FDA) était prévue pour le 12 mai.

“Les frais relatifs à la préparation de la commercialisation du Naproxcinod devraient augmenter en 2010”, ajoute le groupe dans un communiqué.

Le titre a clôturé jeudi en baisse de 2,59%, à 7,57 euros, représentant une capitalisation boursière d‘environ 546 millions d‘euros.

Marie Mawad, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below