22 avril 2010 / 09:15 / il y a 8 ans

LEAD 1 ABB dévisse en Bourse après un T1 jugé insatisfaisant

* Ebit loin des attentes au T1 * Commandes en baisse mais moins que prévu * Optimisme prudent pour l‘avenir

par Pascal Schmuck

ZURICH, 22 avril (Reuters) - L‘action ABB ABBN.VX chutait jeudi en fin de matinée après la publication de chiffres pour le premier trimestre 2010 qui ont laissé les investisseurs sur leur faim.

Vers 9h10 GMT, l‘action du spécialiste de l‘automatisation perdait 6,1% à 22,31 francs suisses pendant que l‘indice regroupant les valeurs industrielles européennes .SXNP reculait de 0,36%.

L‘Ebit, qui s‘est replié de 18% à 709 millions de dollars avec une marge qui s‘est contractée à 10,2% contre 12% à la même période de l‘exercice précédent, concentre l‘essentiel des critiques puisqu‘il est loin des prévisions qui le donnaient à 754 millions.

“Ce n‘est pas convaincant”, estime Richard Frei, analystez chez la Banque Cantonale de Zurich. “La période sous revue n‘a inscrit que sept millions de dollars de coûts de restructuration alors que 500 millions sont encore prévus pour l‘année.”

D‘autres s‘inquiètent également de la performance jugée faible des activités Power, avec la division Systems qui a accusé une perte opérationnelle de 14 millions après un bénéfice de 83 millions.

”Il y a visiblement des problèmes d‘exécution“, souligne un courtier qui met aussi en avant la pression sur les prix de la part des concurrents coréens et chinois. ”Il est à craindre dans ce contexte que les coûts des matières premières s‘envolent, limitant le potentiel d’économies du groupe.

Pour Deutsche Bank, ABB n‘a pas répondu aux attentes rappelle qu‘il s‘agit de la marge la plus faible depuis le quatrième trimestre 2006.

Le bénéfice net a reculé de 29% à 464 millions de dollars contre 652 millions à la même période de l‘exercice précédent, alors que les marchés en attendaient 502 millions.

Le chiffre d‘affaires s‘est replié de 4% en dollars et de 11% en monnaies locales à 6,93 milliards après 7,21 milliards. Les analystes en attendaient 6,96 milliards.

Seules les entrées de commandes offrent un peu de repit, avec un recul moins fort que prévu. Elles se sont allégées de 12% en dollars et de 19% en monnaies locales à 8,07 milliards, mais les analystes en attendaient 7,74 milliards.

“La croissance des commandes entre le quatrième trimestre 2009 et le premier trimestre 2010 (...) semble indiquer que le pire est derrière pour les activites de cycle court d‘ABB dans la plupart des regions”, explique le groupe helvético-suédois.

Le directeur général Joe Hogan se dit ainsi “prudemment optimiste” pour l‘avenir à la lumière d‘une production industrielle en hausse.

Un retournement de tendance dans les activités de cycle long n‘est à prévoir que plus tard dans l‘annee, ajoute-t-il. ABB souligne que le programme d‘economie a permis de maintenir la rentabilité dans la fourchette visée.

Silke Koltrowitz, édition Pascal Schmuck

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below