21 avril 2010 / 15:57 / dans 8 ans

RPT ITW LEAD 1 Klépierre - Début de reprise du CA des galeries

(Répétition avec le cours de Bourse en clôture)

* Activité des commerçants de Klépierre +1,4% au T1 2010

* Loyers constants stables au T1, loyers courants +6,4%

* Confirme très légère croissance des loyers constants 2010

* Rien pour remettre en question la prévision de cash flow stable

par Juliette Rouillon

PARIS, 21 avril (Reuters) - Le chiffre d‘affaires des commerçants locataires dans les galeries marchandes de Klépierre (LOIM.PA) a légèrement progressé au premier trimestre pour la première fois depuis l’été 2008, a déclaré le président du directoire de la filiale à 52% de BNP Paribas (BNPP.PA).

L‘activité des commerçants de la foncière a progressé de 1,4% à fin mars après une baisse de 1,6% en 2009, traduisant une amélioration surtout sensible le mois dernier, a déclaré Laurent Morel à Reuters à l‘occasion de la publication des loyers trimestriels.

“On a une vraie amélioration pour la première fois depuis 18 mois”, a-t-il dit, précisant que le sentiment des commerçants était “plus favorable que les ventes elles-mêmes”.

“Il ne faut pas s‘attendre à des croissances très fortes à court terme”, a néanmoins ajouté Laurent Morel. “On ne peut pas crier victoire, mais on peut se féliciter de cette stabilisation.”

Les ventes du groupe ont été stables en France, en Belgique (-0,2%) et dans la péninsule ibérique (-0,2%). Elles ont baissé de 2,2% dans ses galeries d‘Europe centrale, mais ont enregistré une hausse sensible en Scandinavie (+3,6%) et en Italie (+5,2%), a-t-il souligné.

“L‘Espagne est stable et offre un visage un peu moins terrifiant que l‘an dernier.” Les loyers, encore marqués par le recul des ventes de 2009 et une indexation proche de zéro, ont quant à eux été stables à périmètre constant et en hausse de 6,4% à périmètre courant.

L‘impact de l‘indexation des loyers a été de -0,2% contre +5% en 2009, mais il devrait repasser dans le vert en 2011.

“Les indices sont repartis sur la pente croissante et devraient avoir un impact à nouveau positif en 2011”, a estimé le président du directoire de la foncière spécialiste des centres commerciaux.

REFINANCER “RÉGULIÈREMENT”

Il a en outre confirmé sa prévision de “très légère croissance” des loyers à périmètre constant et annoncé qu‘il tablait sur “une croissance de quelques points de pourcentage à périmètre courant” pour l‘exercice 2010.

Laurent Morel a également indiqué qu‘il ne voyait “pas d’élément qui permette de remettre en question (sa prévision d‘une stabilité) du cash flow (net courant pas action) 2010”.

Klépierre, qui a récemment levé 900 millions d‘euros sur le marché obligataire, n‘exclut pas de réaliser de nouvelles opérations de ce type au cours de cette année, a-t-il ajouté.

“On ne se l‘interdit pas totalement, mais pas tout de suite (...). Dans la mesure où nous avons sept milliards d‘euros de dette, il faut régulièrement refinancer la société.”

Le ratio de dette sur valeur des actifs (loan to value ou LTV) du groupe, qui était à 49,4% fin 2009, devrait rester près de ce niveau fin juin, a précisé Laurent Morel, rappelant qu‘après le remboursement d‘une échéance de 600 millions d‘euros en juillet, Klépierre avait encore de 600 millions de cash disponible.

Le programme d‘investissement de Klépierre s’élève entre 500 et 600 millions d‘euros pour l‘année 2010, a-t-il indiqué.

L‘action Klépierre a clôturé en recul de 0,20% à 27,195 euros mercredi.

Edité par Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below