23 avril 2010 / 08:40 / dans 8 ans

LEAD 3 STMicro revient dans le vert au T1, ST-Ericsson déçoit

* BPA ajusté à 0,07 dollar hors exceptionnel au T1

* CA en hausse de 40,1% par rapport au T1 2009

* Prévoit une hausse séquentielle du CA entre 6 et 12% au T2

* La filiale à 50% ST-Ericsson a fait moins bien que prévu

* L‘action STMicro chute de plus de 4%

(actualisé avec conférence téléphonique, §14)

PARIS, 23 avril (Reuters) - STMicroelectronics (STM.PA) a annoncé jeudi qu‘il avait renoué avec les bénéfices au premier trimestre 2010 à la faveur de la sortie de crise et d‘une demande solide pour ses produits, mais ses bons résultats ont été occultés par ceux de sa filiale à 50% ST-Ericsson.

Le premier fabricant européen de semi-conducteurs a indiqué tabler sur une hausse séquentielle de ses ventes comprise entre 6 et 12% au deuxième trimestre, et une légère amélioration de sa marge brute à 38% à plus ou moins un point de pourcentage.

Les performances de ST-Ericsson, sa coentreprise avec le suédois Ericsson (ERICb.ST), ont toutefois constitué une mauvaise surprise et continuent de représenter le point faible du groupe franco-italien, ont estimé plusieurs analystes.

“Nous avons dégagé un profit global, incluant (la participation dans) ST-Ericsson, et nous tablons sur une amélioration significative de notre bénéfice par action trimestre après trimestre cette année”, a déclaré Carlo Bozotti, PDG de STMicroelectronics, lors d‘une conférence téléphonique.

“ST-Ericsson est en phase de transition. Les résultats ne sont pas encore là, mais nous sommes confiants qu‘il y aura une amélioration”, a-t-il ajouté.

Vers 16h35, le titre STMicroelectronics reculait de 4,78%, à 7,31 euros, accusant la plus forte baisse de l‘indice Cac 40 .FCHI, après avoir progressé d‘environ 21% au cours des trois dernières semaines.

“Les guidances sont satisfaisantes pour le deuxième trimestre. ST-Ericsson reste le point faible du dossier”, ont jugé les analystes d‘Oddo dans une note.

STMicroelectronics a fait état d‘un chiffre d‘affaires de 2,33 milliards de dollars (1,75 milliard d‘euros) au premier trimestre, en recul de 10% par rapport aux trois mois précédents, conformément à son objectif de repli séquentiel de 7% à 13%.

Le résultat net trimestriel part du groupe s‘est établi à 57 millions de dollars, représentant un bénéfice par action de 0,06 dollar, contre une perte de 0,62 dollar un an plus tôt et de 0,08 dollar par action au quatrième trimestre 2009.

Le consensus, réalisé par la rédaction de Reuters et calculé sur la base des estimations de 11 analystes, attendait un chiffre d‘affaires de 2,3 milliards de dollars.

Le BPA ajusté - hors coûts de restructuration et ajustements comptables liés à des acquisitions - était attendu à 0,05 dollar en moyenne par neuf analystes et le BPA en perte de 0,01 dollar en moyenne sur sept estimations.

REGAIN D‘OPTIMISME, MAIS ST-ERICSSON RESTE FAIBLE

La filiale ST-Ericsson a quant à elle publié mercredi des résultats trimestriels sous les attentes des analystes, indiquant qu‘elle n‘anticipait pas d‘amélioration de sa rentabilité opérationnelle avant la seconde moitié de 2010.

“La poursuite des difficultés dans la JV ST-Ericsson nous donne une raison d’être inquiets”, on jugé des analystes d‘UBS dans une note jeudi.

Dans une conférence téléphonique avec les analystes financiers, les dirigeants du groupe ont toutefois exclu un éventuel apport en capital supplémentaire dans ST-Ericsson, indiquant ne percevoir aucun manque de liquidité majeur dans la filiale.

STMicroelectronics, que plusieurs analystes avaient trouvé trop prudent dans ses estimations en début d‘année, a relevé son estimation pour le marché des semiconducteurs en 2010, et a indiqué s‘attendre désormais à une croissance de 15% à 20%, contre 10-12% précédemment.

Le groupe franco-italien, qui avait également annoncé lundi qu‘il portait son dividende à 0,28 dollar par action sur fond d‘une amélioration “substantielle” de sa situation financière, s‘inscrit dans une série d‘annonces plus optimistes dans le secteur des technologies.

L‘allemand Infineon (IFXGn.DE) a déclaré lundi dernier qu‘il s‘attendait à relever ses prévisions pour l‘ensemble de l‘exercice 2009-2010 après un deuxième trimestre solide.

Intel (INTC.O) a quant à lui fait état mardi d‘une hausse plus marquée que prévu de ses ventes au premier trimestre. (voir [ID:nLDE63C2GS])

Marie Mawad et Nicolas Delame, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below