6 avril 2010 / 05:42 / dans 8 ans

LEAD 2 Sanofi étend son accord sur l'Eloxatine aux Etats-Unis

* La portée de l‘accord difficile à apprécier

* Le titre en baisse

(Actualisé avec Sun, le Multaq, cours de Bourse)

PARIS, 6 avril (Reuters) - Sanofi-Aventis (SASY.PA) a annoncé mardi avoir étendu à d‘autres fabricants son accord aux Etats-Unis avec des producteurs de génériques de l‘Eloxatine (Oxaliplatin), un anticancéreux qui compte parmi les médicaments phares du géant pharmaceutique français.

Sanofi a annoncé que ces accords - cessation des ventes à compter du 30 juin 2010 et reprise à partir du 9 août 2012 dans le cadre d‘un accord de licence - avaient été étendu à Mayne/Hospira HSP.N, MN/Par et Actavis.

Le groupe français avait déjà annoncé le 1er avril un accord avec Teva Pharmaceuticals TEVA.O, Fresenius Kabi APCVZ.O et Sandoz (groupe Novartis NOVN.VX).(voir [ID:nLDE63004F])

Le titre Sanofi, qui avait clôturé jeudi en baisse de 0,05% après l‘annonce des premiers accords, perdait 0,92% à 54,65 euros vers 11h10.

Cet accord “met fin au contentieux relatif à certaines formulations d‘Eloxatine devant le tribunal fédéral pour le district du New Jersey et devant le tribunal fédéral pour le district de Columbia”, a indiqué Sanofi dans un communiqué.

Par ailleurs, Sanofi-Aventis a annoncé que son concurrent Sun (SUN.BO) pourrait bénéficier du même régime que les autres entreprises et continuer à commercialiser ses produits jusqu’à ce que les autres cessent de vendre les leurs.

Sanofi a vu ses ventes d‘Eloxatine chuter de 97% aux Etats-Unis au quatrième trimestre 2009 sous l‘effet de la concurrence des génériques. Le litige entre Sanofi et ces fabricants remonte à 2007.

La portée réelle de l‘accord, comme de celui annoncé la semaine dernière, est difficile à évaluer.

“L‘ensemble de ces dispositions, y compris celles relatives aux dates de sortie et d‘entrée des produits génériques sur le marché telles qu’énoncées ci-dessus, sont soumises à des aléas”, a expliqué le groupe.

Sanofi-Aventis a par ailleurs essuyé une déconvenue aux Etats-Unis pour le Multaq, un traitement des troubles du rythme cardiaque. Ce médicament serait peu efficace, selon un rapport l‘Institut de cardiologie Cedars-Sinai de Los Angeles rendu public lundi.[ID:nLDE6340KI]

Selon le quotidien La Tribune, Sanofi aurait aussi obtenu un avis “médiocre” des autorités françaises concernant le Multaq. (Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below