4 avril 2010 / 17:29 / dans 8 ans

AVANT PAPIER - Wall Street pourrait s'enflammer grâce à l'emploi

par Leah Schnurr

NEW YORK, 4 avril (Reuters) - L‘optimisme fondé sur l‘amélioration de la situation de l‘emploi en mars et les bénéfices des entreprises pourraient appuyer un rebond des marchés d‘actions la semaine prochaine alors que se profile une nouvelle saison de résultats.

La création le mois dernier de 162.000 emplois aux Etats-Unis, un rythme inédit en trois ans, a rassuré les marchés, soulignent les analystes, et Wall Street devrait amplement bénéficier de la statistique publiée vendredi. (Voir [ID:nLDE6310D0])

“La situation s‘améliore. Cela ne fait aucun doute. Il y a eu une reprise en ‘V’ spectaculaire depuis mars (2009)”, déclare Alan Valdes de Kabrik Trading.

Le S&P 500 .SPX a clos jeudi un quatrième trimestre de hausse consécutif et enregistré en mars sa plus forte progression mensuelle depuis juillet 2009. Au premier trimestre 2010, le S&P 500 a avancé de 4,9% et il s‘est adjugé 5,9% sur le seul mois de mars.

Parallèlement, le Dow Jones .DJI met le cap sur un nouveau seuil psychologique, celui des 11.000 points, et ce niveau pourrait être atteint dès lundi à la faveur de l‘enthousiasme né des chiffres de l‘emploi.

APPLE AU CENTRE DES ATTENTIONS

Ces statistiques réjouissent les investisseurs qui y voient la preuve que l’économie reprend ses marques et que l‘interventionnisme public est de moins en moins nécessaire.

Reste que certains observateurs soulignent que le rally boursier affiché depuis les plus bas atteints en mars 2009 pourrait s‘interrompre faute d‘autres bonnes nouvelles.

“La thèse d‘une reprise économique auto-entretenue est en passe d’être testée”, juge Doug Kass, président de Seabreeze Partners Management.

Les minutes du dernier FOMC de la Fed, qui seront publiées mardi à 18h00 GMT seront scrutées de près, tout autant que la série de statistiques attendues pour la semaine prochaine.

Après un long week-end de trois jours, les marchés d‘actions reprendront leurs droits lundi et l‘action Apple (AAPL.O) sera sans aucun doute au centre de tous les regards après le lancement samedi aux Etats-Unis de l‘iPad, le nouveau produit phare de la marque à la pomme.

Le titre d‘Apple a terminé jeudi à 235,97 dollars, 12% au dessus du niveau qui était le sien au début de l‘année.

Côté indicateurs, les investisseurs auront les yeux rivés sur l‘indice ISM des services pour mars qui sera publié lundi. Selon les économistes interrogés par Reuters, il devrait ressortir en hausse à 54 contre 53 en février.

Ils s‘intéresseront également aux chiffres des promesses de vente qui, selon le consensus, risque de s‘inscrire en baisse de 0,1%, une baisse inférieure aux -7,6% enregistrés en janvier.

Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below