25 février 2010 / 07:59 / dans 8 ans

LEAD 2 Allianz compte égaler son résultat d'exploitation 2009

* Bénéfice net du T4 inférieur au consensus

* Résultat d‘exploitation du T4 supérieur aux attentes

* REX 2010 attendu au niveau de celui de 2009 (E7,2 mds)

* Dividende 2009 augmenté de 17%

* L‘action surperforme le secteur européen de l‘assurance

(actualisé avec précisions)

par Jonathan Gould

MUNICH, 25 février (Reuters) - Le premier assureur européen Allianz (ALVG.DE) prévoit pour 2010 un résultat d‘exploitation stable par rapport à l‘an dernier face à la timidité de la croissance et au niveau élevé du chômage.

Le groupe a fait état jeudi d‘un bénéfice net de 1,076 milliard d‘euros au quatrième trimestre, légèrement inférieur au consensus des analystes qui tablaient sur 1,17 milliard d‘euros, et il a relevé son dividende de près de 20%.

L‘assureur prévoit pour 2010 un résultat d‘exploitation au niveau de celui réalisé en 2009, soit 7,2 milliards d‘euros.

“Compte tenu d‘un environnement de marché qui reste instable, il est impossible de donner une prévision précise”, déclare le président du directoire Michael Diekmann, dans un communiqué.

Pour 2010, les analystes interrogés par Reuters prévoient en moyenne un résultat d‘exploitation de 7,1 milliards d‘euros.

Allianz a suivi l‘exemple d‘Axa (AXAF.PA) en annonçant une hausse de 17% du dividende à 4,10 euros par action pour 2009 contre 3,50 euros pour 2008. Le consensus Reuters donnait 4,00 euros.

En milieu de journée, le titre gagne 1,25% à 83,11 euros, surperformant le secteur européen de l‘assurance .SXIP qui est inchangé.

Selon des analystes, l‘action est soutenue par l‘amélioration de la rentabilité de l‘assureur pour ses activités d‘assurances IARD, son coeur de métier, et par les améliorations enregistrées dans la gestion d‘actifs.

Le bénéfice net de l‘IARD a augmenté d‘un cinquième au quatrième trimestre et celui de la gestion d‘actifs a bondi de près de 50% grâce à l‘embellie sur les marchés financiers.

Le bénéfice net annoncé par le groupe au titre du quatrième trimestre est à comprarer à la perte de plus de trois milliards d‘euros subie un an auparavant, époque où il avait vendu sa filiale bancaire déficitaire Dresdner Bank.

Allianz a précisé que son exposition à la dette souveraine grecque était inférieure à un milliard d‘euros.

Le titre a perdu près de 6% depuis le début de l‘année, sous-performant la baisse de 2% de l‘indice DJ Stoxx du secteur européen de l‘assurance. Axa, numéro deux européen du secteur, a abandonné 10%.

version française Wilfrid Exbrayat et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below