18 février 2010 / 08:04 / il y a 8 ans

Europe/Chimie - Solvay et AkzoNobel prudents pour 2010

* AkzoNobel annonce un bénéfice du T4 inférieur aux attentes * Solvay fait état d‘un résultat meilleur que prévu * Les marchés restent difficiles, disent les deux groupes

par Aaron Gray-Block

AMSTERDAM, 18 février (Reuters) - Les groupes chimiques AkzoNobel (AKZO.AS) et Solvay (SOLB.BR) ont tous deux fait état jeudi de résultats trimestriels dopés par des réductions de coûts, tout en se montrant très prudents pour le court terme en expliquant que la reprise était encore fragile.

AkzoNobel, premier fabricant mondial de peintures, a dégagé un bénéfice brut d‘exploitation (Ebitda), hors exceptionnels, de 396 millions d‘euros sur les trois derniers mois de 2009, contre une prévision moyenne de neuf analystes interrogés par Reuters de 421 millions et 381 millions lors du quatrième trimestre 2008.

“Notre développement en termes de volumes trimestriels confirme que la stabilisation dont nous avions fait état à la fin du troisième trimestre s‘est maintenue. Ceci étant dit, nous pensons que la reprise est fragile et qu‘elle sera lente”, déclare Hans Wijers, directeur général du groupe néerlandais, cité dans un communiqué.

Lors d‘une conférence de presse, il a ajouté que la reprise était “particulièrement incertaine” sur certains marchés matures en Europe et en Amérique du Nord.

Le groupe, qui est à la traîne depuis des années par rapport à ses principaux concurrents en matière de rentabilité, a réaffirmé qu‘il était bien parti pour atteindre son objectif d‘une marge Ebitda de 14% d‘ici la fin de 2011.

Le 26 janvier dernier, le spécialiste américain des peintures Sherwin-Williams (SHW.N), à l‘occasion de la publication de résultats meilleurs que prévu, a dit que la demande de peintures restait faible dans tous les segments.

Solvay a de son coté dégagé un bénéfice opérationnel courant de 313 millions d‘euros au quatrième trimestre, largement supérieur aux 217 millions attendus par les analystes, grâce essentiellement aux bons résultats de ses activités pharmaceutiques.

Ces dernières vont toutefois être revendues à Abbott Laboratories (ABT.N) pour 4,5 milliards d‘euros.

La division plastiques de Solvay a renoué avec les bénéfices avec un résultat opérationnel de 27 millions d‘euros (29 millions d‘euros attendus) et la chimie a plus que doublé ses performances avec un Ebit récurrent de 68 millions d‘euros (48 millions attendus).

La pharmacie a vu son résultat opérationnel bondir de 73% à 238 millions d‘euros sur la période.

“Grâce à ses initiatives en matière de croissance, ses positions concurrentielles et les mesures prises ces deux dernières années, Solvay est prêt pour une crise prolongée. Les conditions de marché restent difficiles”, déclare le groupe belge dans un communiqué.

Il ajoute que la priorité de 2010 serait le réinvestissement optimal du produit de la cession de la pharmacie à Abbott.

Version française Benoit Van Overstraeten, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below