17 février 2010 / 16:53 / dans 8 ans

LEAD 1 Euler Hermès plus optimiste après un redressement au T4

* Le bénéfice net se redresse au 4e trimestre, le CA recule

* Pas de dividende

* Nette amélioration des résultats attendue en 2010

PARIS, 17 février (Reuters) - Euler Hermes (ELER.PA) a annoncé mercredi un résultat net 2009 en chute de 77%, mais a dit anticiper une amélioration “significative” de ses résultats en 2010 après une nette amélioration de son bénéfice au 4e trimestre.

Le leader mondial de l‘assurance crédit, filiale du groupe allemand Allianz (ALVG.DE), précise dans un communiqué avoir constaté un arrêt de la dégradation de la conjoncture et estime que “les actions prises en 2009 produiront leur plein effet en 2010 et devraient permettre une amélioration significative du niveau des résultats”.

Après une année noire pour le groupe, marquée par une très forte hausse de la sinistralité, Euler Hermès a annoncé vouloir protéger ses fonds propres en ne versant pas de dividende à ses actionnaires au titre de 2009.

“Cette mesure est la conséquence logique de notre première priorité, qui est la protection de notre capital dans l‘intérêt de nos clients, de notre activité et de sa croissance future”, souligne Wilfried Verstraete, président du directoire du groupe.

Il ajoute cependant que “la reprise de l’économie mondiale en 2010 sera fragile et que les défaillances d‘entreprises, qui ont atteint un point haut historique en 2009, resteront à des niveaux élevés en 2010”.

Dans ce contexte, Euler dit vouloir accompagner ses clients dans la reprise et “augmenter ses prises de risques là où elles seront justifiées”.

Le chiffre d‘affaires du groupe recule de 3,7% à 2.085,7 millions d‘euros, principalement touché par la baisse des primes sur ses marchés historiques que sont l‘Europe et l‘Amérique du Nord. Sur le seul quatrième trimestre, il accuse un repli de 10% à 488,5 millions d‘euros.

Le résultat net 2009 ressort à 19,0 millions d‘euros, en chute 50% par rapport aux 83,6 millions de 2008.

Au quatrième trimestre, le bénéfice net atteint 18,1 millions, alors qu‘il était en perte de 69 millions d‘euros un an auparavant, et signe une très forte hausse par rapport aux 0,2 million du 3e trimestre 2009.

Malgré un résultat technique négatif de 64,8 millions d‘euros sur l‘année - lié à la forte hausse du taux de sinistralité ainsi qu’à la baisse des primes nettes - le résultat opérationnel est positif de 83,6 millions (bien qu‘en baisse de 50,4%) grâce à un résultat financier net de 148,4 millions, comprenant 71,3 millions d‘euros de plus-values.

Le ratio combiné - qui rapporte les coûts des sinistres et les frais aux primes perçues - se dégrade de 7,6 points par rapport à 2008, à 104,7 points.

A la fin décembre, les actifs financiers du groupe s’élevaient à 3.339,9 millions d‘euros, un chiffre quasiment stable par rapport à la fin 2008, avec une performance annualisée du portefeuille de 4,5%.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below