11 février 2010 / 07:05 / il y a 8 ans

LEAD 4 Renault vise à nouveau un cash flow positif en 2010

* Perte nette de 3,1 milliards d‘euros en 2009

* CA -10,8% en 2009 mais +25% au T4

* Synergies supplémentaires attendues en 2010 avec Nissan

* Les incertitudes pour l‘année en cours toujours là

* Le titre en nette baisse

(Actualisé avec conférence, analystes, cours)

par Gilles Guillaume et Helen Massy-Beresford

BOULOGNE-BILLANCOURT, Hauts-de-Seine, 11 février (Reuters) - Renault (RENA.PA) vise à nouveau un free cash flow positif en 2010 dans un environnement toujours difficile, après une année 2009 marquée par une perte nette de 3,1 milliards d‘euros.

Le constructeur automobile a atteint son objectif d‘un free cash flow positif l‘an dernier puisque celui-ci est ressorti à 2.088 millions d‘euros. Il permet à Renault de réduire la dette nette de l‘activité automobile de deux milliards d‘euros pour la ramener à 5,9 milliards.

“Nous nous trouvons toujours dans une situation tendue au plan de l‘environnement économique et du secteur automobile”, a souligné jeudi le directeur financier de Renault, Thierry Moulonguet, en marge des résultats. “Il nous a paru nécessaire de garder le cap sur le free cash flow positif.”

Le groupe n‘a pas donné d‘autre objectif financier, soulignant que l‘environnement resterait difficile en 2010 avec une baisse de 10% attendue sur le marché européen. Le PDG Carlos Ghosn a indiqué qu‘il serait satisfait de voir la dette du groupe tomber à moins de trois milliards, mais sans préciser de calendrier.

“Nous ne donnons pas de prévision pour les résultats, nous pensons qu‘en 2010 il y a toujours beaucoup d‘incertitudes et de volatilité, et nous ne voulons pas passer notre temps à corriger cela chaque mois”, a souligné Carlos Ghosn, lors d‘une conférence avec les analystes. L‘année “2010 est particulièrement obscure pour le secteur”.

Vers 12h00, l‘action Renault perdait 4,56% à 31,28 euros, tandis que l‘indice DJ Stoxx .SXAP des valeurs automobiles européennes reculait de 1,4%.

“Comme pour Peugeot hier, les perspectives ne sont pas très claires. Certes, il y a un plan de réduction des coûts mais ça ne suffit pas”, a commenté un analyste d‘une grande maison de courtage parisienne.

PSA (PEUP.PA) avait affiché mercredi lors de la publication de ses résultats annuels une prudence sur 2010 qui avait pesé sur le titre et a été qualifiée par Barclays Capital de “perspectives opaques (qui) inquiètent le marché”. (voir [ID:nLDE61904V])

NOUVELLES SYNERGIES AVEC NISSAN, RIEN SUR VOLVO

Renault a accusé en 2009 une perte nette de 3.068 millions d‘euros, contre un consensus Thomson Reuters I/B/E/S de -2.590 millions d‘euros et un bénéfice de 599 millions en 2008. La perte provient pour moitié du résultat des entreprises associées, Nissan (7201.T), Volvo (VOLVb.ST) et le russe AvtoVAZ.

Le redressement de Nissan en cours d‘exercice s‘est toutefois traduit par une contribution positive au second semestre. Le groupe japonais, dont Renault détient 44%, a renoué avec les bénéfices sur le dernier trimestre et révisé en hausse son objectif annuel.

Renault attend de cette alliance un milliard d‘euros de synergies supplémentaires cette année, après 1,5 milliard en 2009. Au-delà du partenariat avec Nissan, qui reste la priorité, Carlos Ghosn a indiqué qu‘il continuerait de réfléchir à des coopérations avec d‘autres constructeurs s‘ils présentent un intérêt.

Interrogé sur les rumeurs d‘une vente de la participation de Renault dans Volvo VOLb.ST, le PDG de Renault n‘a pas fait de commentaire. Il a simplement indiqué que le groupe n’était pas acculé à céder des actifs à n‘importe quel prix au nom du désendettement.

Dans une note de recherche, les analystes de Bernstein saluent la réduction de la dette du groupe: “Chaque milliard d‘euros de réduction de la dette nette de Renault vaut près de quatre euros par action”, ont-ils calculé.

Le groupe espère augmenter sa part de marché en 2010 grâce à de nouveaux modèles comme un coupé cabriolet Mégane, un 4X4 de la famille Logan et un nouveau Master dans les utilitaires. En 2009, la part de marché mondiale de Renault a augmenté de 0,1 point à 3,7%.

Le chiffre d‘affaires a baissé l‘an dernier de 10,8% à 33.712 millions, contre 33.230 millions attendu selon le consensus. L‘année 2009 a été marquée par un rebond spectaculaire de l‘activité en fin d‘année grâce à la demande suscitée par la perspective d‘une baisse des primes à la casse, puisque le chiffre d‘affaires a bondi de 25% sur le seul quatrième trimestre.

Renault a précisé que son effectif global devrait diminuer d‘un millier de personnes cette année, essentiellement en Europe et par le non remplacement de départs naturels. En 2009, le groupe a réduit son effectif de 7.500 personnes pour le ramener à 121.400 au niveau mondial.

Voir aussi:

* Renault va renforcer les synergies avec Nissan [ID:nLDE61A0GM]

* Les résultats trimestriels de Nissan [ID:nLDE6180CZ]

* Discussions bien avancées sur une usine en Algérie [ID:nLDE61A1AZ]

* D'autres informations financières sur le groupe Renault: here

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below