10 février 2010 / 06:15 / il y a 8 ans

LEAD 3 Scor-CA et rentabilité 2010 attendus en hausse en non vie

* Hausse de 7% du CA renouvelé en réassurance non vie

* CA non vie estimé à 3,5 milliards d‘euros en 2010

* Ratio combiné non vie attendu autour de 96% en 2010

(Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

par Pascale Denis

PARIS, 10 février (Reuters) - Scor (SCOR.PA) a annoncé mercredi anticiper une progression de 7% de son chiffre d‘affaires en réassurance non vie en 2010, après une hausse équivalente du volume d‘affaires généré par le renouvellement de ses traités.

Le cinquième réassureur mondial table aussi sur une amélioration du niveau de rentabilité de son portefeuille, grâce à des hausses de tarifs ainsi qu’à des résiliations de traités jugés peu rentables, remplacés par d‘autres “potentiellement plus performants”.

“Nous avons toutes les raisons d’être satisfaits de ces résultats”, a déclaré Victor Peignet, directeur général de Scor Global P&C, lors d‘une conférence téléphonique.

Dans un contexte de baisse des prix, évoqué début février par ses concurrents Munich Re (MUVGn.DE), numéro un mondial du secteur, ou Hannover Re (HNRGn.DE), Scor a annoncé mercredi une augmentation des siens, se soldant par une hausse de 2% des tarifs moyens pondérés de son portefeuille.

“Sur le marché, la tendance des prix est très légèrement baissière (...) Mais sur nos affaires renouvelées, notre système de ‘pricing’ nous a permis d‘enregistrer une hausse moyenne de nos tarifs”, a précisé à Reuters Victor Peignet, lors d‘un entretien téléphonique.

TRAITES PROPORTIONNELS

Scor va aussi profiter d‘une augmentation dans son portefeuille de la part de traités dits “non proportionnels”, plus rentables que les traités “proportionnels”.

La part des traités non proportionnels, passée de 35% à 36%, pourrait ainsi atteindre 40% d‘ici un ou deux ans, a précisé Victor Peignet.

Le volume d‘affaires des traités renouvelés a progressé à 1.787 millions d‘euros et le chiffre d‘affaires 2010 de la réassurance non vie devrait atteindre 3,5 milliards d‘euros, contre 3,26 milliards en 2009.

Fort de sa campagne de renouvellements, le réassureur dit anticiper un ratio combiné - qui mesure la rentabilité technique en rapportant les coûts des sinistres et des frais aux primes encaissées - d‘environ 96% en 2010.

Le ratio combiné de l‘exercice 2009 sera publié à l‘occasion des résultats annuels du groupe, le 3 mars. Il était ressorti à 97,4% sur les neuf premiers mois de l‘année.

“Les chiffres sont assez impressionnants, dans un marché où les tarifs ont en moyenne évolué entre zéro et -1%”, commente un analyste qui a souhaité garder l‘anonymat.

Leur objectif de ratio combiné, ajoute-t-il, place le groupe “parmi les meilleurs du secteur”.

A la Bourse de Paris, où ces chiffres ont été bien accuellis, le titre prenait 2,5% à 17,13 euros vers 9h45, surperformant l‘indice DJStoxx européen de l‘assurance .SXIP qui avançait de 1,7% au même moment.

Scor renouvelle au 1er janvier 76% du volume de ses primes dans le dommage et la responsabilité et 62% du volume des traités dits de spécialités (aviation, marine, crédit).

Début février, Munich Re (MUVGn.DE) a fait état d‘une baisse de près de 7% du volume de ses primes renouvelées, évoquant “un environnement de marché plus difficile qu‘il y a un an”. (voir [ID:nLDE611089])

Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below