20 janvier 2010 / 14:25 / il y a 8 ans

LEAD 2 Morgan Stanley - Bénéfice inférieur au consensus au T4

* BPA inférieur au consensus au T4

* Dette et trading ont plombé les comptes

* L‘action perd 1,35%

par Steve Eder

NEW YORK, 20 janvier (Reuters) - Morgan Stanley (MS.N) a annoncé mercredi pour le quatrième trimestre 2009 un bénéfice inférieur au consensus, en raison d‘une charge comptable liée à sa dette et à de médiocres résultats de trading.

Vers 16h20 GMT, l‘action perdait 1,25% à $30,77 à Wall Street alors que l‘indice bancaire KBW .BKX avançait de 0,45% mais elle a plus que doublé durant l‘année écoulée, le secteur financier dans son ensemble ayant récupéré de la crise financière grâce à un boom du trading.

“Morgan Stanley avait survécu de justesse et maintenant l‘action a plus que doublé; ceci dit l‘année prochaine sera bien plus dure pour elle”, dit Michael Vogelzang (Boston Advisors).

L’établissement dirigé depuis ce mois-ci par James Gorman, son précédesseur John Mack conservant la présidence du conseil d‘administration, a pâti au quatrième trimestre d‘un médiocre trading sur le marché obligataire.

Son revenu du trading général a chuté de 65% à $1,1 milliard au quatrième trimestre contre $3,2 milliards le trimestre précédent.

Le bénéfice net ressort à 413 millions de dollars, soit 29 cents par action, contre une perte de $10,5 milliards ($11,35) un an auparavant. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 36 cents.

La banque d‘investissement a au contraire vu ses résultats s‘améliorer durant le quatrième trimestre. Le produit des placements de titres a représenté $950 millions contre $245 millions un an auparavant, tirant parti du dynamisme des opérations de fusion et acquisition.

Colm Kelleher, co-président de Morgan Stanley Institutionnal Securities, estime que la banque verra sa situation s‘améliorer régulièrement durant l‘année.

Même si les comptes trimestriels ont déçu et si le résultat annuel est déficitaire, les rémunérations ont représenté $3,7 milliards durant le trimestre, soit un total de $14,4 milliards pour l‘ensemble de l‘année, soit 62% du produit net bancaire. L‘intégration de brokers provenant de la coentreprise Morgan Stanley Smith Barney a gonflé un peu plus ce pourcentage.

Version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below