20 janvier 2010 / 13:15 / il y a 8 ans

SYNTHÈSE Luxe - Bons résultats et optimisme avec l'essor chinois

* Richemont et Burberry viennent de publier des résultats supérieurs aux attentes

* Swatch se dit optimiste pour 2010

* Tiffany devrait dépasser ses propres prévisions

* La Chine nouvelle locomotive du marché du luxe

ZURICH/LONDRES, 20 janvier (Reuters) - Le début de la saison des résultats dans le secteur du luxe augure d‘une reprise de ce marché, dopé par l‘essor de la demande chinoise, une tendance dont pourraient bénéficier également les géants français LVMH (LVMH.PA) et Hermès (HRMS.PA).

Cette semaine, les suisses Richemont CFR.VX et Swatch UHR.VX et le britannique Burberry (BRBY.L) ont publié coup sur coup des résultats supérieurs aux attentes pour la période octobre-décembre.

Au sortir d‘une année où les ventes de produits de luxe se sont contractées, victimes du ralentissement économique mondial, les perspectives pour 2010 s‘annoncent plus favorables grâce à la reprise de l‘activité et au développement régulier de la clientèle chinoise.

“Oubliez le Japon, la Chine est la nouvelle locomotive du segment du luxe. Le regain aux Etats-Unis est également rassurant”, estime ainsi Jon Cox, analyste chez Kepler Capital Markets.

Compagnie Financière Richemont, propriétaire entre autres de Montblanc, a fait état lundi d‘un chiffre d‘affaires trimestriel supérieur aux attentes grâce à la vitalité de ses ventes en Asie-Océanie, qui ont bondi de 25% à taux courants, contre -2% pour les Amériques, -12% au Japon et -4% en Europe (plus de détails: [ID:nLDE60H0BU]).

“LA SITUATION S‘AMÉLIORE”

Même si le numéro deux mondial des produits de luxe n‘a pas donné de prévisions pour l‘exercice en cours, la maison de joaillerie et d‘horlogerie Cartier, marque phare du groupe helvétique, s‘est dit confiante de pouvoir croître rapidement en Chine où elle possède désormais 32 boutiques.

“La Chine continentale croît à toute allure, nous sommes de loin le numéro un là-bas pour les montres et la joaillerie”, a déclaré Bernard Fornas, P-DG de Cartier, lors d‘une interview accordée lundi à Reuters à l‘occasion du Salon international de haute horlogerie, à Genève ([ID:nLDE60H1GH]).

Il a jugé que le marché mondial du luxe commençait à retrouver des couleurs.

“Depuis septembre, anniversaire de la faillite de Lehman Brothers, la situation s‘améliore même si cela s‘explique en partie par une comparaison plus facile”, a-t-il précisé, ajoutant que la reprise concernait toutes les catégories de prix.

Même constat chez son rival Swatch Group, qui a publié mercredi un chiffre d‘affaires 2009 en recul mais s‘est dit optimiste pour 2010 après le redressement de ses marchés à la fin de l‘année ([ID:nLDE60J0LT]).

“Les derniers mois de l‘exercice 2009 ont montré une évolution très positive, avec des signes manifestes d‘un retour à la normale des marchés et d‘un regain de confiance des consommateurs”, a-t-il souligné en affirmant avoir augmenté ses parts de marché dans la plupart des régions.

Le premier horloger mondial prévoit une poursuite de la progression des ventes et des marges pour l‘exercice en cours. “Les excellents chiffres de la vente directe aux consommateurs pour janvier 2010 ainsi que les entrées de commandes pour les mois à venir laissent entrevoir des perspectives réjouissantes”, a-t-il dit.

Dans la lignée de cette vague d‘optimisme, le britannique Burberry a dit prévoir un bénéfice annuel dans le haut de la fourchette des estimations d‘analystes après avoir dépassé les attentes au troisième trimestre de son exercice ([ID:nLDE60I0C5]).

La semaine dernière, l‘enseigne américaine Tiffany & Co (TIF.N) a fait état d‘une hausse de 17% de ses ventes pendant les fêtes et annoncé que son chiffre d‘affaires net et ses bénéfices sur l‘ensemble de l‘exercice devraient être supérieurs à ses précédentes prévisions.

Dans ce contexte de reprise, les groupes français devraient eux aussi tirer leur épingle du jeu.

LVMH a ainsi annoncé fin décembre s‘attendre à une forte croissance de ses ventes de montres et de bijoux en Chine l‘an prochain ([ID:nLDE5BK0P2]).

Le numéro un mondial du luxe doit publier son chiffre d‘affaires et ses résultats annuels le 4 février après la clôture de la Bourse de Paris.

Hermès, de son côté, publiera son chiffre d‘affaires 2009 le 5 février, tandis que PPR (PRTP.PA) publiera ses ventes et son résultat annuels le 18 février.

Pascal Schmuck, Silke Koltrowitz et James Davey, version française Jean Décotte, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below