18 janvier 2010 / 11:06 / dans 8 ans

LEAD 2 ATR vise la livraison de plus de 50 "turboprop" en 2010

* 54 appareils livrés en 2009, 40 commandes et 17 options

* Le constructeur vise un C.A. stable cette année

* Le développement des séries 600 se poursuit “comme prévu”

(Actualisé avec détails, cours de Bourse §9)

PARIS, 18 janvier (Reuters) - ATR a dit lundi espérer livrer plus de 50 appareils en 2010 après avoir annoncé un chiffre d‘affaires 2009 de 1,4 milliard de dollars (973 millions d‘euros), en hausse de 7%.

Le constructeur aéronautique spécialisé dans les avions de transport régional à turbopropulseurs, coentreprise entre l‘européen EADS EAD.PA et l‘italien Finmeccanica SIFI.MI, a remis 54 appareils à leur propriétaires l‘an dernier et signé 40 commandes fermes assorties de 17 options. Sa part de marché est actuellement estimée à près de 70%.

“L‘année 2010 se présente avec des incertitudes élevées mais nous constatons des signes de reprise et nous restons très optimistes pour le marché des turbopropulseurs”, a déclaré Stéphane Mayer, président exécutif d‘ATR, au cours d‘une conférence de presse. Selon lui, le chiffre d‘affaires devrait être stable cette année.

Interrogé sur les résultats, le dirigeant a répondu que les activités d‘ATR avaient été rentables en 2009, sans communiquer de chiffres.

Stéphane Mayer, qui a toutefois répété que la baisse du dollar effritait les profits du groupe, a ajouté que ses équipes attendaient d‘avoir davantage de visibilité pour augmenter les livraisons. Au 31 décembre, le carnet de commandes d‘ATR totalisait 136 appareils, soit plus de deux ans de production.

A moyen terme, le constructeur envisage de livrer 70 appareils par an mais veut par tous les moyens éviter la constitution de stocks, trop onéreux. Plusieurs compagnies, éprouvées par la crise et le ralentissement du trafic aérien, ont annulé ou décalé des commandes ces derniers mois.

Stéphane Mayer a également souligné que le développement des versions “600” de ses avions se poursuivait conformément au calendrier prévu, avec en ligne de mire une entrée en service au premier semestre 2011.

ATR livre actuellement deux familles d‘appareils: l‘ATR 42-500 et l‘ATR 72-500. Leur consommation en carburant étant inférieure à celle des avions à réaction, ils ont séduit bon nombre de compagnies sur le créneau du transport régional ces dernières années.

Vers 13h25, l‘action EADS progressait de 1,35% à 14,62 euros à la Bourse de Paris. Au même moment à Milan, le titre Finmeccanica gagnait 0,27% à 11,2 euros.

Matthias Blamont, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below