30 décembre 2009 / 16:50 / il y a 8 ans

LEAD 3 GMAC recevra $3,8 mds du Trésor, l'Etat montera à 56%

* La participation de l‘Etat passera de 35% à 56%

* L‘aide vise à permettre à GMAC d‘absorber ses pertes de crédit

* GMAC avait déjà reçu 12,5 mds de fonds publics

(actualisé avec détails et commentaires)

WASHINGTON, 30 décembre (Reuters) - L‘administration Obama a annoncé mercredi que le Trésor allait apporter une aide financière supplémentaire de 3,8 milliards de dollars (2,65 milliards d‘euros) à GMAC Financial Services, ce qui portera la participation de l‘Etat dans le groupe de crédit de 35% à 56%.

“Ces mesures offrent à GMAC la meilleure chance de mener à bien son projet de restructuration globale et de revenir sur les marchés de capitaux privés pour financer sa dette et ses besoins de capitaux en 2010”, a déclaré le département du Trésor dans un communiqué.

GMAC, l‘ex-filiale de crédit de General Motors [GM.UL], a déjà reçu 12,5 milliards de dollars d‘aides publiques depuis décembre 2008. Cette nouvelle injection portera donc à 16,3 milliards le montant global des capitaux apportés par l‘Etat.

La nouvelle aide devrait permettre au groupe de renforcer son bilan alors qu‘il est confronté aux conséquences de la plus grave crise immobilière subie par les Etats-Unis depuis plus de 70 ans.

De nombreux analystes estiment que les actifs de GMAC dans le crédit immobilier, qui représente un tiers environ de ses 178,2 milliards de dollars de bilan, constituent le principal obstacle à son retour à la rentabilité.

Dans un communiqué distinct de celui du Trésor, le groupe a déclaré que le nouvel apport de fonds de l‘Etat lui permettrait d’étudier les différentes options s‘offrant à lui concernant ses activités de crédit immobilier.

Un porteur d‘obligations qui a requis l‘anonymat a estimé que la meilleure de ces options consisterait pour GMAC à vendre son activité de services de crédit immobilier, valorisée un peu plus de trois milliards de dollars dans les comptes.

Il a ajouté que le groupe pourrait accorder de nouveaux prêts immobiliers par l‘intermédiaire de sa filiale Ally Bank. Le reste des actifs de crédit immobilier pourrait servir à rembourser des obligations, a-t-il poursuivi.

L‘activité de crédit automobile du groupe a été bénéficiaire au troisième trimestre, dégageant environ 164 millions de dollars de profits après impôts. Le crédit immobilier, lui, a parallèlement perdu près de 600 millions.

Selon le Wall Street Journal, qui avait annoncé en début de journée une recapitalisation imminente, cette nouvelle aide vise notamment à éviter le dépôt de bilan de la filiale de crédit immobilier de GMAC, Residential Capital LLC (ResCap).

En novembre, le directeur général de GMAC Al de Molina a démissionné et a été remplacé par Michael Carpenter, un ancien dirigeant de Citigroup (C.N). [ID:nLG512037]

La société avait expliqué le mois dernier avoir demandé au Trésor de reporter sa décision concernant une éventuelle injection de fonds supplémentaire, le temps pour le nouveau directeur général et d‘autres dirigeants d’évaluer l’état de l‘entreprise.

Kevin Krolicki et Deepa Seetharaman, version française Alexandre Boksenbaum-Granier et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below