16 décembre 2009 / 00:24 / il y a 8 ans

LEAD 1 GE voit un bénéfice et un C.A. inchangés en 2010

* Il faudra investir pour croître * Le “pire est passé” dans les services financiers, selon le DG

(actualisé avec d‘autres déclarations de Jeff Immelt)

par Scott Malone

NEW YORK, 15 décembre (Reuters) - General Electric (GE.N) a dit mardi que les bénéfices de ses principales divisions industrielles devraient être inchangés en 2010, la conjoncture économique mondiale mitigée pesant sur la demande pour ses moteurs d‘avions, turbines électriques et autres équipements.

Jeff Immelt, directeur général du plus important conglomérat industriel américain, a également estimé que le pire de la crise financière était passé, tout en disant que le groupe était prêt à investir dans les domaines où il reste présent.

General Electric vient de céder une participation majoritaire dans NBC Universal à Comcast (CMCSA.O) (ID:nGEE5B2148] et entend réduire le périmètre d‘activités de GE Capital, sa division services financiers.

“Nous avons positionné l‘entreprise pour une solide croissance des bénéfices et de la génération de cash flow. Quand on observe le court terme, ce seront les investissements qui vont être le moteur de la croissance”, a dit Jeff Immelt, directeur général du conglomérat industriel américain, lors d‘une journée investisseurs à New York.

Le premier fabricant mondial de moteurs d‘avions et de turbines électriques prévoit également un chiffre d‘affaires inchangé en 2010, la hausse des revenus dans les services devant compenser la baisse que devrait subir les équipements industriels.

Le titre General Electric a terminé en baisse de 1,25% à 15,75 dollars alors que le Dow Jones a cédé 0,47%.

Depuis l‘an dernier, le groupe a cessé de fournir des prévisions de bénéfice par action, présentant à la place un “cadre” montrant comment il voit évoluer les performances de ses différentes unités.

La semaine dernière, General Electric a dit que le bénéfice de GE Capital, sa division financière, serait également inchangé en 2010.

“Le pire est derrière nous dans les services financiers”, a poursuivi Jeff Immelt.

Les analystes anticipent en moyenne un bénéfice par action de 0,89 dollar pour 2010 contre un niveau de 0,99 prévu pour cette année, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

En raison du poids pris par GE Capital dans le groupe, General Electric a été affecté par la crise financière, l‘entreprise ayant même perdu la note AAA des agences Standard & Poor’s et Moody’s au cours de l‘année.

Jeff Immelt a déclaré que l‘entreprise s’était fixé comme objectif de voir GE Capital reprendre le versement de dividendes à sa maison mère dans les quelques années à venir, ajoutant que cette unité avait grossi de manière excessive au cours des dernières années.

“Nous l‘avons laissée devenir trop importante et sommes de ce fait entrés dans des activités éloignées du coeur de métier de GE”, a-t-il ajouté.

Version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below