12 novembre 2009 / 10:59 / il y a 8 ans

Nissan espère continuer à améliorer ses résultats 2010

SHANGHAI, 12 novembre (Reuters) - Nissan Motor (7201.T) devrait renouer avec les bénéfices pendant l‘exercice en cours et espère que cette dynamique, principalement tirée par la croissance dans des pays émergents comme la Chine, se maintiendra en 2010, a déclaré son P-DG jeudi.

Le troisième constructeur automobile japonais a revu ses prévisions annuelles à la hausse la semaine dernière et table désormais sur un bénéfice, l‘augmentation des ventes en Chine, premier marché automobile mondial, ayant dopé les résultats du quatrième trimestre.

“Nos résultats s‘améliorent. Nous espérons que la dynamique se maintiendra en 2010”, a déclaré Carlos Ghosn à Reuters en marge d‘une conférence à Shanghai.

Nissan, détenu à 44% par Renault (RENA.PA), s‘attend à un bénéfice d‘exploitation de 120 milliards de yens (894 millions d‘euros) pour l‘exercice fiscal se terminant le 31 mars 2010, contre une perte de 100 milliards de yens anticipée lors de sa précédente estimation.

Carlos Ghosn n‘a cependant pas chiffré l‘amélioration attendue pour l‘année prochaine.

L‘action Nissan a clôturé en hausse de 1,4% à 662 yens, tandis que le Nikkei .N225 terminait en baisse de 0,7%.

MARCHE CHINOIS

Nissan produit des voitures et des poids lourds en coopération avec Dongfeng Motor Group (0489.HK) en Chine, un marché qui fait figure d‘exception dans un climat morose pour l‘industrie automobile.

Des mesures d‘incitation comme la baisse des taxes sur les ventes de voitures de petite taille ont dopé la demande de véhicules en Chine.

Sur la période de janvier à octobre, le partenariat Nissan-Dongfeng a vendu 745.266 véhicules, en hausse de 25,7% par rapport à l‘année précédente et les ventes du seul mois d‘octobre, à 89.136 véhicules, ont bondi de 71,7% par rapport à l‘année précédente, d‘après des données publiées par Nissan.

Honda Motor (7267.T), concurrent de Nissan, a fait beaucoup moins bien du fait d‘une gamme de voitures compactes plus limitée.

De janvier à octobre, Honda a vendu 459.994 véhicules en Chine, soit 17,3% de plus que sur la même période en 2008.

Renault est l‘un des rares constructeurs automobiles étrangers à ne pas être présent en Chine.

Interrogé sur la question, Carlos Ghosn a déclaré : “Il n‘y a pas de doute pour moi que Renault arrivera (sur le marché).”

“Le partenariat doit permettre à Nissan de renforcer son assise le plus vite possible. Renault fera son entrée le moment venu.”

Fang Yan, version française Sonia Manueco

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below