10 mars 2009 / 06:07 / il y a 9 ans

LEAD 3 Thomson creuse ses pertes, son titre dévisse en Bourse

(Actualisé avec la conférence de presse, cours)

* Perte nette de 1,9 md d‘euros en 2008, pas de dividende, chute du titre

* Programme d’économies d‘environ 120 millions d‘euros par an, démarrage du processus d‘actifs non stratégiques

* Amélioration de la tendance du CA en janvier-février, pas de prévision pour le T1 ni 2009

par Cyril Altmeyer

PARIS, 10 mars (Reuters) - Thomson TMS.PA a annoncé mardi une perte nette de 1,9 milliard d‘euros en 2008 à la suite d‘une charge de 1,6 milliard liée notamment à des dépréciations d‘actifs et a dit continuer à discuter avec ses principaux créanciers et des investisseurs potentiels sur l‘amélioration de son bilan.

Le fournisseur d’équipements pour le cinéma, la télévision et la publicité en grande difficulté, qui n‘a fourni aucune prévision pour 2009 ni même pour le premier trimestre, espère conclure son programme de cessions cette année.

Thomson, dont la dette financière nette s’établit à 2,1 milliards d‘euros, estime à environ 250 millions d‘euros le niveau de trésorerie nécessaire à la bonne marche de ses opérations.

“Thomson génère du cash. Il peut faire face aux besoins courants. Le problème, c‘est la dette excessive”, a dit le directeur général Frédéric Rose lors d‘une conférence de presse, faisant référence à une échéance clé de 1.449 millions d‘euros en 2012.

Comme annoncé fin janvier, deux clauses conventionnelles liées à certains financements n‘ont pas été respectées et leur niveau sera précisé d‘ici la fin avril.

“Le sort de Thomson est entre les mains des detenteurs de la dette”, a résumé Jérôme Ramel, analyste chez Exane BNP Paribas.

L‘action chute de 16,22% à 0,47 euro vers 14h00, après un plus bas historique à 0,45, avec une capitalisation de quelque 130 millions d‘euros. Elle a abandonné 51% depuis le début de l‘année après avoir plongé de 90% en 2008. Le CDS pour son emprunt à sept ans se traite à 2.381/2.581 points de base.

Lors d‘une conférence téléphonique, le directeur général Frédéric Rose a souligné qu‘un éventuel recours au Fonds stratégique d‘investissement (FSI) ou des fonds privés n‘interviendrait que dans une deuxième phase.

“Le premier sujet du jour aujourd‘hui est de redresser le bilan du coté du passif de Thomson”, a-t-il expliqué, ajoutant que des discussions sur une éventuelle augmentation de capital n’étaient pas encore d‘actualité.

“Aujourd‘hui il n‘y a pas de raison d‘avoir des discussions avec le FSI ou des fonds d‘equity privés”, a-t-il ajouté.

Le FSI, créé à l‘automne 2008 à l‘initiative de Nicolas Sarkozy pour soutenir le financement des PME innovantes et défendre des entreprises jugées stratégiques, a déjà pris des participations dans l’équipementier automobile Valeo (VLOF.PA) le 24 février et dans l’équipementier aéronautique Daher mercredi dernier. (Plus de détails: [ID:nL4240413])

Frédéric Rose a précisé que les discussions avec les créanciers comprenaient plusieurs options, dont un échange de dette contre fonds propres.

Thomson indique qu‘il espère conclure d‘ici la fin de l‘année la vente, annoncée fin janvier, d‘actifs non stratégiques représentant 1,1 milliard d‘euros de chiffre d‘affaires. Il s‘agit de la société d’équipements pour le cinéma et la télévision Grass Valley, qui a enregistré une dépréciation de survaleur de 378 millions d‘euros en 2008 et pour lequel le groupe dit avoir reçu une “cinquantaine d‘expressions d‘intérêt” et des régies publicitaires PRN et Screenvision.

Le groupe compte également céder ou fermer cette année ses activités de téléphonie résidentielle et de cinéma numérique pour se recentrer sur les services aux studios de cinéma et la télévision (Technicolor), les décodeurs et les licences.

Il a également annoncé des mesures d’économies d‘environ 120 millions d‘euros par an, avec un plein effet prévu pour 2011.

PERTES NETTE ET OPÉRATIONNELLE EN 2008

La perte nette, part du groupe, atteint 1,930 milliard d‘euros contre une perte de 23 millions d‘euros en 2007. Comme l‘année dernière, Thomson a décidé de pas verser de dividende.

Le groupe accuse en outre une perte opérationnelle de 1,303 milliard d‘euros pour ses activités poursuivies, au lieu d‘un bénéfice de 380 millions d‘euros en 2007. Le chiffre d‘affaires 2008 baisse de 12,6% à taux de change courant et de 7,7% à taux de change constant à 4,840 milliards d‘euros, mais une “amélioration” de l’évolution du chiffre d‘affaires sur les deux premiers mois de l‘année est signalée.

“Nous n‘allons pas aller plus loin sur les indications de tendance de chiffre d‘affaires, ni sur l‘année, ni le premier trimestre”, a déclaré Frédéric Rose. “Nous ne voulons pas faire des promesses que nous ne pouvons tenir”.

Thomson annonce avoir obtenu l‘extension de son contrat de duplication et de distribution de DVD avec Disney (DIS.N) et la création d‘un studio de post-production audio sur le site de Paramount à Hollywood.

Avec la contribution de Dominique Vidalon. Édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below