9 avril 2009 / 15:31 / dans 9 ans

Avon France vise une légère croissance après 2 années de baisse

PARIS, 9 avril (Reuters) - Après deux années de baisse de son chiffre d‘affaires, Avon France, filiale du numéro un mondial de la vente directe de cosmétiques Avon Products AVO.N, vise une légère progression de ses ventes en 2009 grâce à de nouveaux recrutements dans son réseau de vendeuses.

“Depuis le 4e trimestre 2008, avec la crise et le ralentissement intervenu surtout aux Etats-Unis, Avon s‘est remobilisé pour assurer sa pérennité au niveau mondial”, a déclaré jeudi Angelina Mazzara, présidente d‘Avon France, lors d‘une réunion de presse.

Elle a précisé qu‘en période de récession, le recours à la vente directe pouvait apporter une réponse aux problèmes de pouvoir d‘achat lié à la montée du chômage.

Avon France, dont les produits entendent concurrencer ceux de la grande distribution, a réalisé un chiffre d‘affaires de 29 millions d‘euros en 2008, en repli de 5%.

Angelina Mazzara a indiqué que l‘activité avait également reculé en 2007, sans plus de précisions.

Déficitaire en 2007, la société est revenue à l’équilibre en 2008, avec un résultat net positif de 300.000 euros, après une restructuration de son réseau de commerciaux.

Avon France a réduit ses coûts fixes en supprimant 40 postes, sur un total de 200, dans les régions les moins rentables, notamment dans l‘ouest de la France.

Dans le même temps, pour dynamiser ses ventes, la société vient de lancer, en France, un système de parrainage par lequel les vendeuses (non salariées et rémunérées, selon leur chiffre d‘affaires, entre 15% et 48% de leurs ventes) deviennent animatrices de réseaux de ventes et touchent des commissions sur les ventes de leurs “filleules”.

La société compte aujourd‘hui 22.000 vendeuses non salariées, dont le taux de rotation est très important (environ 80%). Avec cette méthode de parrainage, déjà en vigueur dans d‘autres pays comme le Canada, elle espère pouvoir porter ce chiffre à 25.000 ou 28.000 en 2009 et elle vise une progression de son chiffre d‘affaires de l‘ordre de 3% cette année.

Avec un chiffre d‘affaires d‘environ 200 millions d‘euros en France, la vente directe de produits cosmétiques représente une très faible part du marché hexagonal, troisième marché mondial estimé à environ 6,5 milliards d‘euros.

En France, les principaux concurrents d‘Avon sont Nutrimetics, Auriège et la division Kyotis d‘Yves Rocher.

Au niveau mondial, Avon a réalisé un chiffre d‘affaires de 10 milliards de dollars en 2008.

Durement touché par la crise, le groupe, qui anticipe une année 2009 “difficile” a mis en place un important plan de restructuration passant notamment par des réductions d‘effectifs et une baisse du nombre de ses fournisseurs.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below