for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Sans aide, Norwegian Air pourrait cesser ses activités au premier trimestre 2021

Lourdement endettée, la compagnie Norwegian Air pourrait être obligée de cesser ses opérations au premier trimestre 2021 à moins d'obtenir un nouveau financement pour surmonter la crise du coronavirus, a-t-elle indiqué mardi lors de la publication de ses résultats du troisième trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/Lefteris Karagiannopoulos

OSLO, PARIS (Reuters) - Lourdement endettée, la compagnie Norwegian Air pourrait être obligée de cesser ses opérations au premier trimestre 2021 à moins d’obtenir un nouveau financement pour surmonter la crise du coronavirus, a-t-elle indiqué mardi lors de la publication de ses résultats du troisième trimestre.

La compagnie aérienne à bas coût, dont l’expansion rapide l’a fortement endettée, disposait à fin septembre d’une trésorerie et d’équivalents de trésorerie de 3,4 milliards de couronnes (317,65 millions d’euros), contre 4,98 milliards de couronnes à fin juin.

“Norwegian a besoin de nouveaux capitaux pour continuer à opérer lors du premier trimestre 2021 et au-delà,” a déclaré le transporteur aérien.

Lundi, le gouvernement norvégien a rejeté la demande d’aide supplémentaire qui avait été faite par la compagnie, dont le cours a chuté de 99% en Bourse depuis janvier, jugeant un financement public trop risqué.

Norwegian Air a annoncé la suppression de 1.600 postes supplémentaires, laissant en activité seulement 600 des 10.000 postes existants avant la crise du coronavirus. Elle n’opérera que 12 destinations, toutes nationales.

Selon une information du site d’actualité économique E24 citant des sources anonymes, la compagnie avait réclamé une aide financière publique allant de quatre à cinq milliards de couronnes.

Norwegian Air a déclaré que les fonds pourraient provenir d’un refinancement de la dette, d’une vente d’appareils et d’autres actifs, ou bien d’une conversion de dette en actions réalisée par l’un de ses actionnaires.

Toutefois, les sociétés de leasing d’avions, qui possèdent plus de la moitié du capital de la compagnie aérienne suite à de précédentes conversions de dette en actions, ne seraient pas disposées à investir à nouveau, d’après une source proche de l’une de ces sociétés.

Au troisième trimestre, Norwegian Air a accusé une perte opérationnelle de 2,8 milliards de couronnes contre un bénéfice de 3 milliards de couronnes à la même période un an plus tôt.

Terje Solsvik et Laurence Frost, version française Flora Gomez, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up