June 18, 2020 / 12:10 PM / 2 months ago

Le secteur du luxe mettra 2 ans à se relever de la crise-Chanel

MILAN/PARIS, 18 juin (Reuters) - La crise du coronavirus pèsera sur le secteur du luxe pendant deux ans au moins, a estimé jeudi le directeur financier de Chanel, dont le chiffre d’affaires et les bénéfices seront, selon lui, significativement affectés en 2020.

“Nous nous attendons à ce que l’environnement extérieur continue à peser négativement sur le secteur du luxe au cours des 18 à 24 prochains mois”, a déclaré Philippe Blondiaux à Reuters, jugeant qu’une reprise solide dans les pays où les boutiques du groupe ont rouvert ne compenserait pas le manque à gagner dû à la suspension des vols internationaux.

Chanel a fait état jeudi d’une croissance de 13%, sur une base comparable, de son chiffre d’affaires en 2019, à 12,3 milliards de dollars (10,96 milliards d’euros), et d’un résultat opérationnel en hausse de 16,6%.

Depuis la levée des mesures de confinement, 85% des magasins du groupe ont rouvert dans le monde. Selon Philippe Blondiaux, les ventes ont connu une croissance à trois chiffres en Chine et à deux chiffres à Paris, Milan et Berlin.

“Cette très bonne performance avec la clientèle locale sera insuffisante pour compenser l’absence de commerce international, de visiteurs étrangers et le fait que nos ventes hors taxes (...) soient encore dans une très large mesure inexistantes”, a-t-il ajouté, sans avancer de prévisions précises. (Sarah White et Silvia Aloisi, édité par Jean-Philippe Lefief et Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below