June 3, 2020 / 6:09 AM / 2 months ago

Lufthansa accuse une perte nette de plus de €2 mds au T1

FRANCFORT, 3 juin (Reuters) - La compagnie aérienne allemande Lufthansa a fait état mercredi d’une perte nette de 2,1 milliards d’euros au premier trimestre, la pandémie de coronavirus l’ayant contrainte à passer d’importantes dépréciations d’actifs face à l’arrêt brutal de son activité.

Cette perte, à comparer à une perte de 342 millions d’euros l’année précédente, est due à des dépréciations de 266 millions d’euros sur la flotte, de 100 millions d’euros sur la valeur comptable de l’entreprise de restauration LSG North America et de 57 millions sur la filiale à bas coûts Eurowings, a déclaré la compagnie mercredi.

Lufthansa, qui a dû clouer au sol quasiment l’ensemble de sa flotte en raison de la pandémie, a confirmé mercredi une perte d’exploitation de 1,2 milliard d’euros au premier trimestre.

La compagnie aérienne se prépare à une chute significative de son bénéfice annuel avant intérêts et impôts, sans apporter plus de précisions en raison de l’incertitude entourant l’évolution de la pandémie, qui a frappé de plein fouet le secteur aérien.

Le conseil de surveillance de Lufthansa a approuvé lundi un plan de sauvetage gouvernemental de 9 milliards d’euros qui prévoit notamment une prise de participation de 20% de l’Etat allemand dans le transporteur.

Ludwig Burger, version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below