November 8, 2019 / 6:30 AM / 13 days ago

LEAD 2-CASA déçoit dans la banque de détail en France, le titre en pâtit

(Actualisé avec commentaires d’analyste, cours de Bourse)

PARIS, 8 novembre (Reuters) - Crédit agricole SA (CASA) a déçu le marché vendredi après avoir fait état de performances sous les attentes dans la banque de détail en France au troisième trimestre, éclipsant le bon niveau d’activité enregistré dans la banque d’investissement.

En Europe, les établissements bancaires doivent composer avec l’environnement de taux d’intérêt historiquement bas qui pèse sur leurs marges dans leurs activités de crédit.

Dans la banque de détail en France, Crédit agricole a vu son résultat net reculer de 1,4% au troisième trimestre, sous les attentes des analystes, en dépit d’une progression de 9,2% des crédits.

Son produit net bancaire a reculé de 1% sur le trimestre écoulé.

En Bourse, le titre Crédit agricole recule du coup de -2,31% à 12,28 euros et sous-performe l’indice bancaire européen (-0,66%).

“Le produit net bancaire est sous les attentes et révèle une certaine pression sur les marges alors que la croissance des crédits continue d’être deux fois supérieure à celle de BNP Paribas et de SocGen”, soulignent les analystes de Deutsche Bank dans une note.

Chez BNP Paribas et Société générale, les crédits pour les particuliers en France ont crû de respectivement 5,9% et 5,7%.

Globalement, Crédit agricole a vu son bénéfice net croître de près de 9% au troisième trimestre au cours duquel la banque a toutefois pu tirer parti d’un bon niveau d’activité dans la banque d’investissement.

Le véhicule coté du groupe Crédit agricole indique dans un communiqué avoir dégagé sur le trimestre un résultat net de 1,199 milliard d’euros contre 1,101 milliard un an auparavant, globalement en ligne avec les attentes des analystes.

La banque souligne que ses activités de banque d’investissement ont signé leur meilleur troisième trimestre depuis 2016 avec une hausse de près de 22% de ses revenus.

“La titrisation, les émissions obligataires ont permis à nos clients de trouver des financements sur le marché. Nous avons donc eu de bons volumes d’activité sur ces deux activités”, a déclaré Jérôme Grivet, le directeur financier de Crédit agricole SA, lors d’une conférence de presse.

En revanche, la banque dit avoir pâti d’un ralentissement du volume d’activité dans les financements syndiqués dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). (Maya Nikolaeva, Matthieu Protard pour le service français, édité par Sophie Louet)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below