for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

IAG, maison-mère de British Airways, pénalisée par la grève des pilotes

IAG, maison-mère de British Airways, a fait part jeudi de résultats trimestriels plombés par le mouvement de grève observé en septembre par ses pilotes et confirmé que son bénéfice annuel serait inférieur à celui de 2018. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

LONDRES (Reuters) - IAG, maison-mère de British Airways, a fait part jeudi de résultats trimestriels plombés par le mouvement de grève observé en septembre par ses pilotes et confirmé que son bénéfice annuel serait inférieur à celui de 2018.

La grève des pilotes a coûté 155 millions d’euros à IAG au cours des trois mois au 30 septembre, un montant supérieur aux 137 millions d’euros qu’elle envisageait il y a un mois lorsque le groupe a averti sur ses résultats.

Le bénéfice d’exploitation s’est élevé à 1,4 milliard d’euros, un niveau conforme aux attentes des analystes.

Pour l’ensemble de l’exercice 2019, le bénéfice d’exploitation avant exceptionnel devrait être inférieur de 215 millions d’euros à celui de l’an dernier, a dit IAG.

Alistair Smout, version française Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up