August 2, 2019 / 9:29 AM / 2 months ago

LEAD 1-IAG livre des perspectives rassurantes malgré les menaces

(Actualisé avec précisions, contexte, déclarations et cours de Bourse)

par Conor Humphries

DUBLIN, 2 août (Reuters) - Le groupe de compagnies aériennes IAG, propriétaire entre autres de British Airways, a fourni vendredi des perspectives rassurantes aux investisseurs pour l’ensemble de l’année après avoir réalisé un bénéfice supérieur aux attentes au cours de la première partie de la saison estivale, grâce notamment à l’Amérique du Nord.

Le titre évite ainsi la débâcle généralisée des marchés d’actions après l’annonce par Donald Trump de nouveaux droits de douane sur les importations américaines de produits chinois. Il gagne 2,37% vers 09h00 GMT à Londres, seule hausse de l’indice européen du secteur des transports et des loisirs (-2,19%).

“Malgré les vents contraires liés au coût du carburant, nous avons réussi une bonne performance”, s’est félicité le directeur général Willie Walsh.

IAG a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice d’exploitation de 960 millions d’euros, supérieur aux 914 millions attendus par les analystes selon un consensus fourni par le groupe. Il avait été de 900 millions un an plus tôt.

Cette performance est à comparer à la chute de 60% du bénéfice d’exploitation du groupe au premier trimestre.

A changes constants, le revenu unitaire par passager a progressé de 1,1% au deuxième trimestre après un recul de 1,4% sur les trois premiers mois de l’année, le propriétaire d’Iberia, Aer Lingus et Vueling ayant entrepris de réduire ses capacités. Le revenu unitaire a renoué avec la croissance en Amérique du Nord (+2,9% après -2,3% au T1) et a nettement réduit sa baisse en Europe (-1,1% après -5,7%).

Les coûts unitaires, carburant compris, ont pour leur part augmenté de 6,3%, ce qui constitue là aussi une amélioration.

IAG a en outre maintenu sa prévision d’un bénéfice en 2019 équivalent à celui de l’an dernier.

IAG ESPÈRE ÉVITER UNE GRÈVE DES PILOTES

“Etant donné toutes les incertitudes concernant la croissance mondiale et le Brexit, c’est une communication très solide de la part de l’entreprise et elle implique que la tendance sur les réservations est bonne”, écrit Mark Simpson, analyste de Goodbody, dans une note.

Du côté de Liberum, on souligne qu’IAG se distingue dans un secteur aérien en proie à des difficultés en Europe. Lufthansa a annoncé une chute de 25% de son bénéfice trimestriel en raison d’une intense concurrence sur les liaisons courtes en Europe tandis que Ryanair a expliqué la baisse de 21% de son résultat par les surcapacités dans le secteur et une guerre tarifaire en Allemagne.

Air France-KLM a en revanche annoncé mercredi une hausse de près de 16% de son bénéfice d’exploitation, les mesures d’économies prises par le directeur général Ben Smith ayant permis de compenser la hausse du coût du carburant.

Willie Walsh a affiché sa sérénité face aux surcapacités dans le secteur.

“Nous pensons que l’environnement au niveau de l’offre va être OK, certainement au quatrième trimestre puis au premier trimestre de l’année prochaine”, a-t-il dit à la presse lors d’une conférence téléphonique.

“L’environnement économique est clairement en train de faiblir mais il reste raisonnablement bon”, a-t-il ajouté.

Le directeur général d’IAG a néanmoins exprimé son inquiétude quant à l’impact économique du Brexit censé intervenir le 31 octobre, même s’il n’a pas encore observé de conséquences négatives sur les réservations.

Concernant la menace de grève de ses pilotes pour des revendications salariales, il a dit qu’il “aimerait espérer” la conclusion d’un accord.

Willie Walsh a réitéré son soutien à Boeing en faisant état de négociations avec l’avionneur américain pour avancer d’un an, à 2022, la livraison du premier 737 MAX.

IAG a surpris le secteur aérien en juin lors du salon du Bourget en annonçant la signature d’une lettre d’intention portant sur l’achat de 200 avions 737 MAX, alors que cet appareil est interdit de vol depuis mars à la suite de deux catastrophes aériennes.

“Nous cherchons à avancer la livraison à 2022, ce que nous pensons possible”, a dit Willie Walsh. (Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below