for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Nidec-PSA espère vendre ses moteurs à d'autres constructeurs

Nidec-PSA, la coentreprise de moteurs électriques entre le franco-japonais Nidec Leroy Somer et PSA, est en discussion avec d'autres constructeurs pour leur vendre ses futurs produits et n'exclut pas de conclure en 2019, a dit vendredi le directeur général délégué de la JV. /Photo prise le 26 février 2019/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Nidec-PSA, la coentreprise de moteurs électriques entre le franco-japonais Nidec Leroy Somer et PSA, est en discussion avec d’autres constructeurs pour leur vendre ses futurs produits et n’exclut pas de conclure en 2019, a dit vendredi le directeur général délégué de la JV.

“On avance vraiment très bien avec d’autres constructeurs mondiaux pour avoir dans notre portefeuille d’autres clients”, a déclaré Alexis Coron, lors d’une visite du site PSA de Trémery (Moselle), ajoutant qu’il n’est pas impossible qu’un accord soit conclu d’ici la fin de l’année.

“C’est envisagé à la fois en Chine, en Inde et en Europe”, a-t-il ajouté.

Nidec-PSA débutera en 2021 la production de moteurs électriques pour PSA à Trémery (Moselle), dans un espace actuellement dédié aux moteurs diesel. Selon les prévisions, la production devrait atteindre 900.000 moteurs par an à l’horizon 2025 avec un effectif d’environ 400 personnes.

Gilles Guillaume, édité par Benoît Van Overstraeten

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up