June 4, 2019 / 8:06 AM / 4 months ago

Pernod Ricard confiant sur le potentiel de croissance en Asie

PARIS, 4 juin (Reuters) - Le groupe Pernod Ricard < PERP.PA>, ciblé par le fonds activiste Elliot, s’est déclaré mardi confiant dans le potentiel de croissance du groupe de vins et spiritueux en Asie.

Pernod s’estime ainsi “idéalement placé” pour répondre à la demande d’une classe moyenne de plus en plus importante et aisée en Asie et consommatrice de boissons haut de gamme.

Pernod, deuxième groupe mondial de spiritueux derrière Diageo, estime que sa croissance devrait continuer d’être alimentée par la forte demande pour son cognac Martell et son whisky Chivas en Chine ainsi que pour ses whiskies Seagram en Inde.

Dans une présentation de sa stratégie en Asie publiée sur son site internet, le groupe prévoit également de réorganiser ses activités en Corée et de diversifier ses marques, ses réseaux de distribution et ses marchés afin de soutenir sa croissance future.

L’accélération numérique et le lancement des whiskies de Seagram au Vietnam, aux Philippines et au Myanmar devraient également lui permettre de séduire les clients de ce nouveau segment très convoité, appelé “Middle Income and Affluent Consumers” (MAC).

Le groupe français s’est ainsi fixé pour objectif de multiplier par deux en Chine sa part du marché des spiritueux importés, pour atteindre 2% d’ici 2025.

Le fonds américain Elliott fait pression depuis plusieurs mois sur la direction du groupe pour améliorer ses marges bénéficiaires et sa gouvernance d’entreprise.

En février dernier, Pernod s’est ainsi engagé à relever ses marges dans le cadre d’un plan stratégique de trois ans décrit par Elliott comme une première petite étape.

La Chine, où Pernod Ricard réalise environ 10% de ses ventes, est le deuxième marché du groupe après les États-Unis.

Les activités de Pernod en Asie ont enregistré une croissance organique de 15% au cours des neuf premiers mois de son exercice - contre 6,3% pour la totalité du groupe - tirée par un bond de 21% en Chine et de 19% en Inde.

A 10h05, le titre Pernod cédait -0,6918 % à 157,9 euros, quasiment en ligne avec l’indice sectoriel européen (-0,68%).

La présentation complète : bit.ly/2XoROfj

Dominique Vidalon, Jean-Michel Bélot pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below