January 25, 2019 / 1:22 PM / 4 months ago

PHARMA-AbbVie déçoit, son traitement vedette Humira souffre en Europe

24 janvier (Reuters) - AbbVie a publié vendredi un chiffre d’affaires et un bénéfice du quatrième trimestre inférieurs aux attentes de Wall Street, son traitement contre la polyarthrite rhumatoïde Humira souffrant de la concurrence de biosimilaires moins chers en Europe, ce qui s’est traduit par une chute de 17,5% de ses ventes internationales.

Les ventes de son traitement contre le cancer Imbruvica, sur lequel il mise pour réduire sa dépendance à l’Humira, médicament sur ordonnance le plus vendu au monde, ont été conformes aux attentes.

Le laboratoire a en outre livré pour 2019 une prévision de bénéfice par action comprise entre 8,65 et 8,75 dollars, donc globalement inférieure aux attentes moyennes des analystes, à 8,74 dollars.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* BMS RETIRE UNE DEMANDE POUR UN TRAITEMENT DU CANCER

24 janvier - Bristol-Myers Squibb (BMS) a annoncé jeudi le retrait de sa demande de mise sur le marché américain d’un traitement contre le cancer du poumon combinant le Yervoy et l’Opvido, ce qui alimente les doutes sur la stratégie du groupe pharmaceutique.

Le groupe, qui a annoncé au début du mois le rachat de son concurrent Celgene pour quelque 74 milliards de dollars (65 milliards d’euros), a également fait état d’un bénéfice supérieur aux attentes au quatrième trimestre et dit prévoir un bénéfice 2019 conforme au consensus.

Le retrait de la demande de commercialisation de ce traitement par immunothérapie soulève de nouvelles questions sur la stratégie globale du groupe en matière de traitement du cancer du poumon à un stade avancé, écrit dans une note Vamil Divan, analyste de Credit Suisse, en ajoutant toutefois qu’une autorisation n’aurait probablement pas eu beaucoup d’impact à court terme.

* J&J-T4 MEILLEUR QUE PRÉVU, PAS LA PRÉVISION DE CA 2019

22 janvier - Johnson & Johnson a publié mardi un bénéfice et un chiffre d’affaires meilleurs que prévu au titre du quatrième trimestre mais le groupe anticipe pour 2019 des ventes inférieures aux attentes des analystes.

Le géant américain de la santé prévoit des ventes comprises entre 80,4 milliards de dollars (70,7 milliards d’euros) et 81,2 milliards contre un consensus de 82,69 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

Hors éléments exceptionnels, J&J a dégagé au quatrième trimestre un bénéfice par action de 1,97 dollar, contre 1,95 dollar anticipé en moyenne par les analystes. Les ventes, soutenues notamment par le traitement Stelara contre la maladie de Crohn, ont atteint 20,39 milliards de dollars, également au-dessus du consensus qui était de 20,20 milliards. (Service Entreprises)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below