January 15, 2019 / 1:31 PM / 10 months ago

BANQUES-Wells Fargo subit une baisse de 5% de son revenu

15 janvier (Reuters) - Wells Fargo a annoncé mardi une baisse de ses revenus dans l’ensemble de ses activités au quatrième trimestre, notamment dans sa division dédiée aux particuliers et aux petites entreprises, la plus exposée au scandale des comptes fantômes survenu en 2016.

Le produit net bancaire de la banque californienne s’est contracté de 5% sur la période octobre-décembre, à 20,98 milliards de dollars (18,37 milliards d’euros), tandis que le bénéfice net s’est établi à 1,21 dollar par action, contre 1,16 dollar un an plus tôt.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice par action de 1,19 dollar, selon les données IBES de Refinitiv.

Principaux résultats trimestriels des autres grandes banques :

* JPMORGAN CHASE-L’OBLIGATAIRE A PESÉ SUR LE BÉNÉFICE DU T4

15 janvier - JPMorgan Chase a fait état mardi de résultats du quatrième trimestre inférieurs aux attentes des analystes financiers, une annonce qui se traduit par un recul de 3% dans des échanges d’avant-Bourse du titre de la première banque américaine en termes d’actifs.

L’établissement a précisé que son bénéfice avait augmenté de 67%, à 7,07 milliards de dollars (6,2 milliards d’euros), soit 1,98 dollar par action, sur les trois mois à fin décembre 2018, contre 4,23 milliards (1,07 dollar/action) un an auparavant, quand le groupe avait passé une charge de 2,4 milliards de dollars en raison de la réforme fiscale aux Etats-Unis.

Le produit net bancaire (PNB) est ressorti à 26,8 milliards de dollars sur la période. Les analystes avaient anticipé en moyenne un bénéfice par action de 2,20 dollars et un PNB légèrement au-dessus de 26,8 milliards, selon des données Refinitiv IBES.

* BAISSE INATTENDUE DES REVENUS DE CITIGROUP AU T4

14 janvier - Citigroup a annoncé lundi une baisse inattendue de ses revenus au quatrième trimestre 2018 en raison d’une contraction marquée de son activité dans l’obligataire, pénalisée par la volatilité sur les marchés financiers en fin d’année.

Ce recul des revenus, qui s’établissent à 17,12 milliards de dollars (14,94 milliards d’euros), a empêché la banque américaine d’atteindre son objectif de coefficient d’exploitation annuel, bien que ses dépenses aient diminué de 4% au quatrième trimestre.

Citigroup a terminé 2018 avec un coefficient d’exploitation de 57,4% contre un objectif de 57,3%. Ce coefficient rapporte les dépenses au produit net bancaire (PNB). (Service économie)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below