January 10, 2019 / 6:26 AM / 10 months ago

LEAD 2-Sodexo-Les investissements pèseront sur la marge au S1

* Croissance organique de 2,6% au T1 contre 2,07% attendus

* Les investissements pèseront au S1, objectifs annuels confirmés

* Inquiétudes sur la saison touristique après les “Gilets jaunes” (Actualisé avec précisions, conférence téléphonique, cours)

par Pascale Denis

PARIS, 10 janvier (Reuters) - Sodexo, qui a annoncé jeudi une croissance organique de ses ventes supérieure aux attentes au premier trimestre de son exercice décalé, a averti que le calendrier de ses investissements pèserait sur sa marge d’exploitation au premier semestre mais a confirmé ses objectifs financiers annuels.

Le numéro deux mondial de la restauration collective et des services prépayés derrière le britannique Compass Group a vu ses ventes totaliser 5,67 milliards d’euros entre septembre et novembre 2018, signant une hausse de 6,8%.

A taux de change et périmètre constants, la progression ressort à 2,6%, un chiffre supérieur au consensus de 2,07% établi par Infront Data pour Reuters.

Le groupe, qui voit son activité en Amérique du Nord s’améliorer progressivement, indique que des différences de séquencement entre gains de productivité et investissements pèseront sur sa marge opérationnelle au premier semestre, sans plus de précisions.

Il maintient cependant l’ensemble de ses objectifs financiers pour 2018-2019 comme ceux de son plan stratégique à plus long terme.

Après une hausse de 2,7% en ouverture, le titre Sodexo limite ses gains à 0,4809% à 9h50, alors que le SBF 120 cède -0,91% au même moment.

La valeur avait cédé 20% en 2018.

“Compte-tenu du faible ‘track-record’ du groupe en matière de marge, cette annonce vient contrebalancer en partie la bonne nouvelle de la croissance organique”, estiment les analystes de Berenberg.

Interrogé lors d’une conférence téléphonique, Denis Machuel, directeur général du groupe, a précisé que les perturbations provoquées par les manifestations des “Gilets jaunes” en France avaient eu un impact en fin d’année, “mais pas majeur”.

LIDO, BATEAUX MOUCHE ET TOUR EIFFEL

Sodexo, qui a notamment été affecté par la fermeture du Lido pendant plusieurs samedis de décembre, se dit en revanche plus inquiet face aux conséquences des violences qui ont émaillé les manifestations sur la saison touristique à venir.

Outre le Lido, le groupe détient des contrats de restauration sur des bateaux mouche ainsi qu’à la Tour Eiffel.

Après un avertissement sur ses résultats en avril 2018 lié au recul de ses activités en Amérique du Nord, Sodexo a commencé à donner des signes de redressement outre-Atlantique au dernier trimestre de son exercice 2017-2018.

Au cours des trois premier mois de 2018-2019, son activité de restauration dans les secteurs “santé et seniors” progresse “légèrement” dans cette région, tandis qu’elle signe un retour à la croissance dans le secteur éducatif.

Au total, le chiffre d’affaires en Amérique du Nord signe une croissance organique d’environ 0,2% sur les trois premiers mois de l’exercice, après un recul de 1,2% en 2017-2018.

Le groupe avait dit viser, en novembre, une croissance interne de son chiffre d’affaires comprise entre 2% et 3% et une marge d’exploitation de 5,5% à 5,7%, hors effet de change.

Ses objectifs à plus long terme sont également confirmés, à savoir une croissance interne de ses ventes de plus de 3% en 2019-2020, avant un “retour durable” à une marge d’exploitation de plus de 6%.

Le communiqué: bit.ly/2FkdUKi (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below