December 10, 2018 / 3:12 PM / a month ago

Le groupe danois de services ISS veut supprimer 100.000 emplois

10 décembre (Reuters) - Le géant danois des services externalisés ISS prévoit de supprimer 100.000 emplois et de lever jusqu’à 381 millions de dollars (334 millions d’euros) en vendant certaines activités dans les deux prochaines années, tout en se recentrant sur ses gros clients dans l’espoir de doper son chiffre d’affaires.

ISS, qui va se retirer de 13 pays, a indiqué que le produit des cessions lui permettra d’investir dans des services liés au travail, aux métiers techniques et à la restauration. Il s’est également engagé à reverser 25% de cette somme aux actionnaires via un plan de rachat d’actions ou un dividende spécial.

ISS, dont les clients vont du ministère danois de la Défense à l’opérateur télécoms Deutsche Telekom, estime que son projet va lui permettre de simplifier sensiblement son activité, en réduisant de moitié le nombre de ses clients et de 20% ses effectifs. Le groupe emploie actuellement 490.000 personnes dans le monde.

Spécialisé au départ dans le nettoyage des entreprises au Danemark, ISS s’est étendu progressivement au niveau mondial en proposant quantités de services allant de la préparation de repas en passant par le gardiennage de bâtiments et la gestion des centres d’appels.

ISS veut porter à partir de 2019 la croissance de son chiffre d’affaires courant à 4-6% par an, contre une prévision précédente de 1,5 à 3,5% cette année, après +2,4% en 2017.

“Cette accélération de notre stratégie améliorera notre offre pour les clients grands comptes et conduira à une performance financière plus solide et plus cohérente pour nos actionnaires”, déclare le directeur général, Jeff Gravenhorst, cité dans un communiqué.

Les grands comptes représentaient 56% du chiffre d’affaires du groupe sur les neuf premiers mois de cette année.

ISS veut obtenir entre 2,0 et 2,5 milliards de couronnes (entre 267 et 334 millions d’euros) en cédant des activités qui représentaient l’an dernier 12% de son chiffre d’affaires.

“Le fait de se concentrer davantage sur les clients les plus importants et les plus rentables, ainsi que sur un objectif de croissance organique de 4 à 6% devrait rassurer les investisseurs”, commente Per Hansen, analyste chez Nordnet.

Le groupe a dit prévoir d’ici 2021 un flux de trésorerie disponible d’environ trois milliards de couronnes à taux de change constant et s’est engagé à verser en 2019-2020 un dividende au moins équivalent aux 7,70 couronnes distribués cette année.

L’action ISS reculait de plus de 4% vers 14h50 GMT à la Bourse de Copenhague. (Marta Frackowiak à Gdynia Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below